Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansPapa mon toit

Papa mon toit

Lorsque l’enfant pointe le bout de son nez dans son foyer, le papa a un rôle fondamental à jouer dans la construction du nouvel équilibre familial. Les deux parents prennent en charge les responsabilités, les bonheurs, les angoisses et les rigolades de cette nouvelle famille. Ainsi cet article est dédié aux papas en tout genre, papa poule, papa pingouin, papa adoptifs, papa tonton, papa d’amour et papa de tous les jours. 

L’instinct maternel ? Au placard !

Saviez-vous que votre compagne ne sait pas mieux que vous ce qui est bon pour Bébé ?

C’est sans rougir que nous affirmons que chaque parent peut atteindre une maîtrise parfaite (et inégalée) de l’art de changer la couche de Bébé, de câliner ou encore de comprendre ce langage très subtil qu’est le pleur de Bébé.

Il est vrai que les mamans ont un avantage indéniable : alors que le papa fait LA grande rencontre à la maternité (ou sur le siège arrière de sa voiture si Bébé était vraiment pressé), la maman a déjà neuf mois d’avance. Cependant, il existe de nombreux moyens pour faire connaissance différemment avec ce petit être. Les caresses sur le ventre de la maman sont importantes pour que Bébé se sente attendu. Vos mots, vos chansons vont créer un environnement familier pour Bébé. Peut-être, avez-vous suivi les cours de préparation à la naissance ? Bébé n’est pas dans votre chair mais vous êtes déjà dans sa construction et vous faites partie intégrante de ses repères. Ainsi, tout comme sa maman, vous allez apprendre à vous connaître et à prendre soin l’un de l’autre. Elisabeth Badinter, agrégée de philosophie et conférencière à l'École polytechnique, alerte d’ailleurs sur la notion d’instinct maternel et ne cesse de travailler à démonter ce truisme depuis les années 80. Son livre L’amour en plus démontre que l’instinct maternel est une construction relativement récente. La connaissance du petit d’homme, l’amour et le temps passé ensemble tissent cette complicité qui est souvent confondue avec une forme d’instinct.

Ainsi, vous avez fait le choix d’aimer ce petit bout d’humain. La rencontre avec cet être est très particulière et vous absorbe dans une relation qui n’appartient qu'à vous.

Papa, sécurise-moi

Le rôle du père est également fondamental dans la sécurisation affective de l’enfant (voir notre précédent article sur l’attachement). La multiplication des liens d’attachement permet à Doudou de gagner en autonomie, de s’ouvrir au monde et de prendre plaisir à voler de ses propres ailes.

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que le père se choisit souvent le rôle du compagnon de jeu pour l’enfant. Les neurosciences nous confortent par ailleurs dans l’idée que l’apprentissage passe par le jeu. Le père entre ici dans un rôle actif pour le développement et l’épanouissement du tout-petit.

« Les enfants apprennent par le jeu. Un enfant qui ne joue pas n’apprend pas. Un enfant craintif, se replie sur lui, se protège, il a peur du monde et n’apprend rien. Alors qu’un enfant qui a été sécurisé, s’oriente vers l’autre, il a le plaisir de découvrir l’autre, de découvrir l’espace et de découvrir les problèmes qu’on lui pose. Il joue à résoudre les problèmes qu’on lui pose et ça l’amuse beaucoup. (...) Et si on lui demande de faire un effort, l’enfant va “jouer” à faire un effort et il pourra apprendre. » Boris Cyrulnik

L'altérité, c’est toi Papa

L’identification est un concept psychanalytique largement développé par Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse, et ses disciples. L’identification est la première forme d’attachement à l’autre. Le père a, tout autant que la mère, un rôle de modèle d’identification pour l’enfant (fille ou garçon). Sa présence contribue à la construction de l’identité sexuelle de chaque enfant. En témoigne l’illustre concept du complexe d’Œdipe.

Les parents sont des modèles auxquels Bébé peut s’identifier. Ils sont deux repères, à égalité, qui serviront à la construction du tout-petit.

A deux, c’est plus facile

Fonder une famille est un sacré défi en terme de stress et de gestion du temps.

Même en étant doté de super-pouvoirs, il est très prenant de s’occuper de Bébé. Seul, vous pourrez parer à l’essentiel, au bien-être physique et faire de votre mieux pour qu’il s’épanouisse. C’est un parcours du combattant qui est cependant possible ! En revanche, à deux, c’est nettement plus confortable de faire pousser un petit bouchon. Vous pourrez chacun vous dégager du temps pour jouer avec Bébé. Selon Olivia Samuel et Anne Paillet, chercheuses associées à l’Ined, travaillant actuellement sur la très attendue étude ELFE (Étude Longitudinale Française depuis l’Enfance), la répartition des tâches bien qu’encore inégale marque des avancées dont nous pouvons tous nous réjouir :

« ...[le partage est moins inégal] pour les mises au coucher, ou pour les biberons (pour les nourrissons non allaités exclusivement). »

Ce qui est cependant extrêmement réjouissant, c’est qu’aujourd’hui, dans un couple homme/femme sur quatre, l’homme exécute autant voire davantage de tâches domestiques et s’implique dans la parentalité tout autant. Alors que cette typologie de couple était à 17% dans les années 80, il est désormais à 25%. Le couple égalitaire progresse !

Quelques conseils de mise en pratique pour papas débutants et volontaires

  • Prenez soin de Bébé ! Une couche est à changer ? Ruez-vous sur lui (et éloignez-vous de votre Dulcinée si elle vous donne des conseils non souhaités), faites au mieux pour le changer et maintenant, le plaisir commence ! Un regard, un sourire, quelques mots et des caresses toutes douces… Vous savez déjà faire tout ça et les réponses de Bébé ne manqueront pas de compenser au centuple la fétide odeur de couche.
  • Jouez ! Et vivez cet instant présent ensemble. Cela représente une partie essentielle de leur sécurisation affective et de leur capacité à apprendre.
  • Encouragez Bébé à explorer le monde autour de lui. En restant attentif à ses découvertes, vous les valorisez et le valorisez.
  • Soyez celui que vous voudriez être comme exemple pour Bébé. Bébé, c’est un peu vous en mieux.
  • Aimez-le de toutes vos forces et libérez votre tendresse, votre famille n’en sera que plus unie et plus fière de vous.
  • Si vous vous posez des questions sur les soins à apporter à un bébé, consultez des sites de confiance comme ce blog ou encore l’excellent site de Naître et grandir ou encore un blog de papa comme celui de Papa Poule par exemple pour rire un peu.

Quelques conseils de mise en pratique pour mamans bienveillantes

  • Laissez l’autre parent prendre une part active dans la gestion de Bébé. Éclipsez-vous à chaque fois que cela est possible : c’est en pratiquant et en passant du temps avec Bébé que votre amoureux va pouvoir prendre confiance en lui. Et votre propension à le laisser seul avec Bébé est un message fort de CONFIANCE.
  • Vous avez le droit de reprendre votre travail, de poursuivre vos activités, de talonner vos rêves. Une mère épanouie a tout d’une bonne mère (si tant est que ce concept existe).
  • Si vous le voyez faire preuve de grandes effusions, réjouissez-vous ! Il fait preuve d’une capacité d'empathie que beaucoup pourront vous jalouser.

C’est parce qu’on vous aime les pères et que votre implication dans le foyer est essentielle que nous vous dédions cet article. Courage, devenir papa est une formidable aventure et ça va bien se passer !

Pour en savoir plus :

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :