Menu
Routines & émotions

J’aime ou je n’aime pas : exprimer sa personnalité et son indépendance

Apprendre à dire j’aime ou je n’aime pas… découvrir et exprimer sa personnalité : cela peut vous paraître simple, à vous, adulte. Mais c’est un réel apprentissage à part entière pour votre tout-petit. Mettre des mots ou des sentiments sur ce qu’il souhaite ou non, sur ce qu’il aime ou qui le dégoûte… Cela peut parfois se révéler être un véritable défi. Pourtant, il existe des manières simples et ludiques de lui faire acquérir peu à peu cet apprentissage le guidant ainsi vers l’indépendance.

Je m’exprime, donc je suis !

C’est vers 18 mois que Bébé commence à comprendre qu’il est un être humain à part entière, bien distinct de ses parents. Et c’est entre 18 mois et 2 ans qu’interviendra la période du “non”.
Pendant celle-ci, le tout-petit prend conscience qu’il peut exprimer son propre avis et dire “Non !”, quand il ne veut pas ou n’est pas d’accord. Il prend de l’autonomie par rapport aux adultes et il va ainsi pouvoir défendre ses choix et opinions. Ce “non” n’est pas fait pour vous provoquer mais c’est tout simplement le besoin d’exprimer sa personnalité. Pas de forcing, juste de la patience, du dialogue et du lâcher-prise seront les bienvenus de votre part. Il ne s’agit tout de même pas de laisser l’enfant prendre le pouvoir. Cette période finira par passer vers les 3 ans de Bébé. Dîtes-vous tout simplement que cette période est une phase de création, d’apprentissage et de “bien-grandir”. Profitez-en alors pour l’inciter à s’exprimer davantage sur ce qu’il ressent. C’est finalement tout à votre avantage à tous les 2.

En route vers l’indépendance

L’indépendance, un terme un petit peu précipité pour les yeux d’un jeune parent. Pourtant, il faudra bien guider le petit-bout vers ce chemin. Lorsqu’il s’exprime, le tout-petit prend peu à peu sa route vers l’autonomie car il prend des décisions par lui-même ! La prise de décision est la clé vers l’indépendance.

Exprimer sa personnalité –> autonomie –> indépendance

Et l’émotion dans tout ça ?

Exprimer sa personnalité c’est aussi être capable d’identifier et d’exprimer verbalement ou corporellement ses émotions. Au contact de l’enfant, prenons l’habitude de verbaliser les différentes émotions pour que par la suite l’enfant sache facilement les identifier.

Comment exprimer sa personnalité ?

Si le tout-petit peut être réticent au début lorsque vous l’amenez à s’exprimer, pas de panique. Il va falloir trouver les bonnes méthodes pour aller dans cette direction.
L’enfant peut parfois ne pas savoir comment faire pour s’exprimer et donner son avis, ou bien il peut s’agir d’un manque de vocabulaire et/ou de développement du langage. Il faudra alors privilégier les images qui vont l’aider à utiliser les bons mots et apprendre du vocabulaire. Peu à peu les dessins disparaîtront pour laisser place uniquement à la parole et à l’émotion.

Laisser l’enfant exprimer ses émotions et sa pensée l’amèneront à bien se connaître. Il faut l’aider à reconnaître ce qu’il aime, quelles sont ses forces et l’encourager à prendre des décisions.

C’est parti, je m’exprime !

Que vous soyez à la maison, à la crèche ou à l’école, et selon l’âge de l’enfant, vous avez plusieurs moyens de l’amener vers le chemin du “je m’exprime !”. Nous vous présentons ici quelques idées pour que le tout-petit exprime sa personnalité.

Le bâton de parole

En collectivité, avec plusieurs enfants, ce n’est pas toujours évident de laisser tous les enfants s’exprimer. A la crèche ou à l’école, vous pouvez accorder un peu de temps à chacun grâce à des petits jeux comme le bâton de parole par exemple.
Les enfants se donnent chacun leur tour un bâton et ils peuvent s’exprimer UNIQUEMENT lorsqu’ils ont le bâton entre les mains. Ainsi, ils raconteront leur journée, comment s’est déroulé le repas : s’ils ont aimé ou non et si non pourquoi, s’ils ont aimé une activité ou non. Cette activité permet à l’enfant de s’exprimer au sein d’un petit groupe, de se sentir écouté mais également d’être respectueux en écoutant les autres enfants lorsqu’ils ont le bâton de parole entre les mains.
Cette activité peut également être réalisée en famille lorsqu’il y a plusieurs enfants ou même tout simplement avec les parents.
C’est une activité qui permet aussi à l’enfant de développer son empathie envers les autres mais également d’enrichir son vocabulaire et de se représenter les différentes émotions.

J’aime / Je n’aime pas

Lorsque l’enfant manque de vocabulaire, vous pouvez l’aider grâce à des visuels simples placés devant lui, l’incitant à s’exprimer et à donner son avis. Quelques exemples :

  • As-tu aimé l’activité ? Oui ou non.
  • Aimes-tu manger des pâtes ? Oui ou non.
  • Aimes-tu prendre ton bain ? Oui ou non.
  • Aimes-tu jouer au ballon ? Oui ou non.
  • Aimes-tu manger de la glace ? Oui ou non.

Vous pouvez réaliser un poster regroupant des images simples et ludiques des différentes activités que vous souhaitez illustrer. L’enfant pourra ainsi s’exprimer simplement au début par oui ou non. Puis, par la suite, n’hésitez pas à lui demander pourquoi ? Qu’est-ce qui lui déplait ou qu’est-ce qui lui plait ? Attention, il faut bien expliquer à l’enfant qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. S’opposer c’est aussi s’affirmer. Et en s’affirmant on montre le reflet de sa personnalité. Vous allez ainsi développer de l’interaction avec l’enfant. Il apprendra alors à développer ses habiletés sociales.

L’intérêt pour l’enfant est de s’exprimer mais aussi d’apprendre à exprimer les émotions qu’ils ressent tout en étant connecté aux émotions de son entourage.

Avec un simple j’aime, j’aime pas, l’enfant pourra se faire son propre avis d’un autre individu ou d’un personnage. Il lui permettra de mieux connaître une personne et de créer du lien avec celle-ci ou non selon son affinité.

En bref

Aider l’enfant à exprimer sa personnalité, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas et savoir dire pourquoi est important pour l’aider à se construire. Cela permet de créer du lien et de comprendre le monde qui l’entoure.
Plus l’enfant saura s’exprimer facilement et mettre des mots sur les maux, plus il sera sur la route de l’autonomie. Un atout important pour l’adulte en devenir.

A lire sur notre blog

Pour aller plus loin

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.