Menu
Routines & émotions

La différence est une chance : comment encourager votre enfant à découvrir l’autre ?

Encourager les enfants dès le plus jeune âge à l’interculturalité c’est leur donner la possibilité de se défaire des stéréotypes liés à la vision de l’autre. La découverte et l’acceptation d’une culture différente, d’une personne qui vit d’une autre manière… c’est une chance ! Si vous aussi, vous envisagez le futur des enfants sous un auspice pacifié, embarquez avec nous dans la lecture de cet article !

Un monde de plus en plus sûr

Steven Pinker, psychologue cognitiviste et professeur pour les universités du Massachusetts et Harvard, en est fermement convaincu. Dans son livre « La part d’ange en nous« , il nous démontre que le monde dans lequel nous évoluons aujourd’hui est de plus en plus pacifié. La violence décline. Le nombre et la vigueur des conflits faiblissent. Les civilisations se pacifient.

Mais alors pourquoi avons-nous cette peur de l’autre ?

Les journaux télévisés sont formels : le monde est dangereux. L’autre est une menace. Les Apaches, Blousons noirs et autres Jeunes des cités sont les différents visages d’une même figure, d’un même stéréotype. Ils cristallisent à eux seuls les peurs et les fantasmes de nos inconscients. Ces archétypes, bien que dénués de substance, nous font prendre conscience de notre propre vulnérabilité et nous poussent, de fait, à un sentiment d’insécurité et de peur de l’autre. Mais ne serait-il pas plus puissant de négocier avec nos propres chimères en les détricotant au contact des autres ?

La fraternité, y’a que ça de vrai !

Inscrite dans la devise de la République Française, la fraternité est une valeur que nous devons respecter et défendre. Mais qu’est-ce que la fraternité ? Pourquoi est-ce si important ?

Outre le sens qui la définit comme les relations d’une fratrie, c’est aussi un lien qui unit tous les hommes. La fraternité, c’est accepter le vivre ensemble. C’est aussi aider et accueillir avec bienveillance l’autre tel qu’il est. Tout comme les principes de liberté et d’égalité, la fraternité est essentielle pour vivre dans un climat de paix. En somme, elle permet de créer du lien et fait de la différence une chance au quotidien.

La discrimination : c’est quoi ?

La discrimination, soit la volonté de séparer une ou plusieurs personnes en fonction de critères, se trouve dans le racisme, l’homophobie, le sexisme, etc. Elle a longtemps été l’objet de lutte pour de nombreuses figures de notre histoire (et aujourd’hui encore bien malheureusement).

 » Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.  »

Martin Luther King

S’inspirer de personnalités publiques engagées et faire découvrir leurs actions est un premier pas pour permettre aux enfants de déconstruire les stéréotypes et les préjugés qu’ils ont pu rencontrer dans leur quotidien. C’est aussi une belle occasion de (re)découvrir en famille les personnalités d’hier et d’aujourd’hui qui marquent l’Histoire.

L’enfant apprend au contact des autres

En tant que parents, vous êtes le repère de votre enfant, son point d’ancrage. S’il vous voit adopter ce comportement d’ouverture vers le monde extérieur, il ne cherchera qu’à vous imiter car il vous fait entièrement confiance. En s’ouvrant aux autres, votre enfant observe les différences de plus près et s’enrichit grâce à ces multiples interactions sociales. Les notions d’entraide, de solidarité et de soutien envers la société lui seront plus que jamais familières et encourageront ainsi son altruisme.

L’ouverture d’esprit, c’est l’agilité des tout-petits

Les bébés sont naturellement ouverts d’esprit et altruistes dès la naissance. Si elle représente une qualité plutôt innée, l’ouverture d’esprit doit tout de même être encouragée chaque jour chez l’enfant.

Pour cela, vous pouvez :

  • Montrer l’exemple : en grandissant, les enfants reproduisent ou répètent ce qu’ils voient ou entendent dans leur entourage. Ils impriment toutes vos actions et vos paroles. Ainsi, dès leur plus jeune âge, il est important de mettre tout en œuvre pour leur transmettre la meilleure des images. Rappelez-vous que vos préjugés ne doivent pas devenir les leurs.
  • Les considérer comme des adultes en devenir : petite taille mais cerveau déjà bien aiguisé, n’en doutez pas ! Les enfants sont dotés de toutes les compétences pour participer à une discussion et nourrir un débat. Lire, regarder des documentaires, échanger avec d’autres familles du quartier ou de l’école… tout est possible ! Ecoutez leurs craintes ou appréhensions et discutez-en ensemble pour les déconstruire et leur donner des clés de compréhension.
  • Leur apprendre plusieurs langues : initier les enfants le plus tôt possible à plusieurs langues, c’est leur permettre de s’ouvrir davantage et de lever les barrières lors de leurs échanges. Chants traditionnels, comptines ou films d’animations en VO, aujourd’hui il y l’embarras du choix sur le web.

Objectif zéro jugement

La différence doit exclure le jugement : voici la phrase que chaque enfant devrait entendre. Objectif zéro jugement, en faisant des différences une force et en acceptant les idées qui ne sont pas les nôtres.

En bref

Engageons-nous à l’image des signataires de la Convention International des Droits de l’Enfant (CIDE), à construire un monde digne des enfants. La découverte de l’autre, de sa culture, de son savoir, sont des richesses incommensurables à offrir et à partager. Prenons le pari de l’humanisme avec nos enfants !

sélection produit tolérance enfant diversité culturelle
https://www.wesco.fr/selections/tout-autour-du-monde.html

À lire sur notre blog

Pour aller plus loin

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire