Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansJardiner avec les enfants

Jardiner avec les enfants

Il fait beau (ou presque) et les hirondelles rentrent de leur lointain voyage. Dans leurs bagages, une petite graine appelée “printemps”. Semée sur tout l’hémisphère, Printemps réveille tout notre écosystème. Avec elle, les animaux sortent de leur phase d’hibernation, les insectes réinvestissent le jardin et les petits humains osent enfin mettre le nez dehors. Il est maintenant temps de s’aventurer dans le jardin, de préparer la terre pour l’arrivée des radis, concombres ou Solanum tuberosum (plus communément appelées “patate”) et de faire nos premières semences. Mais pas question de jardiner tout seul dans son coin : cette fois-ci le jardin se fera en famille. Zou, on enfile son tablier, chapeau, lunettes (s’il fait soleil), pelle et râteau… À nos végétaux !

Je découvre la permaculture

Première étape : créer son petit potager (pas très âgé).

Délimitez dans votre jardin ou sur votre balcon (dans un petit bac) un espace spécialement dédié aux expérimentations de Ptiloup. Un petit jardin rien qu’à lui, pour qu’il puisse jouer avec la terre (sans la manger de préférence) et planter ses premières fleurs, fruits et légumes.

De cette façon, Chouchou se sentira responsable de son espace et devra aussi faire preuve de patience avant de pouvoir récolter le fruit de son travail…

Mais le travail de jardinier ne s'arrête pas aux plantations. Être un bon jardinier, c’est savoir observer. Observer ces insectes qui fourmillent sous nos pieds. Observer le ciel et attendre les premières éclaircies. C’est prendre soin de notre écosystème et de la biodiversité, ce sont les préceptes d’une culture riche et résistante.

Alors, au placard herbicides et pesticides et bienvenus coléoptères, carabes et mauvaises herbes. Rien de tel qu’un gang de coccinelles pour éradiquer les pucerons venus par milliers sur nos plantations (1 coccinelle peut dévorer jusqu’à 150 pucerons par jour). Des carabes pour chasser limaces et gros escargots mangeur de salades et des abeilles, qui, avec la pollinisation en période de floraison assurent près de 85% de la production de fraises. Alors oui, c’est vrai, parfois ils nous font un peu peur ces insectes, mais si on les laisse tranquille ils nous laissent tranquille. Et pour les observer d’un peu plus près on peut même leur construire un petit abri. Morceaux de bois et pommes de pin pour le côté chaleureux, pailles et brindilles pour un aspect plus cosy sans oublier la terrasse avec balcon. Autrement, il vous suffit de naviguer sur notre site Wesco pour trouver l'hôtel (à insectes) de votre choix.

Maintenant il est temps de parler plantation.

Je plante des choux mais pas que…

À chaque saison ses plantations. Certains plants mettront plusieurs mois à devenir grands, pour d’autres il suffira de quelques jours. Mais tous se retrouveront un jour dans notre assiette. Par exemple, pour le menu de ce midi en entrée, on privilégie les radis et la salade.

Les radis sont de loin les plants les plus faciles à cultiver. Il peuvent être semés toute l’année et poussent très rapidement (18 jours environ). Petit conseil du jardinier, semez-les avec les carottes, ils repoussent les mouches.

Pour les salades, c’est la même chose : mâche, frisée, feuille de chêne, iceberg pommées ou à couper, il est très facile de s’en occuper. Privilégier les mois de février, mars, avril avec une culture sous tunnel (film plastique). Et pour éviter les salades toutes trouées, mettre un peu de paillage de chanvre c’est écolo et ça repousse les limaces.

Pour le plat de résistance ce sera frites !

Ah non, les plantations de frites n’existent pas encore, préférez un pied de pommes de terre, accompagné de tomates cerises en guise de Ketchup 😉

De petites tomates cerises à planter à la mi-mai (mi-mars sous serre avec une température d’au moins 20°) On n’oublie pas de mettre un tuteur pour que le pied reste droit. Les arroser copieusement. N’hésitez pas à installer un récupérateur d’eau de pluie au fond du jardin…

Un petit peu d’aromates pour pimenter le tout, basilic, thym et laurier, ciboulette et persil, autant de petits plants qui demandent peu d’attention et poussent n’importe où (ne pas les confondre avec les mauvaises herbes).

Enfin, le dessert : un petit florilège de fraises, Gariguettes, de Plougastel, Charlotte ou Maras des Bois à planter dès le printemps (mars/avril) s’il s’agit de godets, ou en juillet pour les racines nues. Bien exposées au soleil, il sera possible de les manger dès le mois de juin.

Et voici un petit menu riche en fruits et légumes du jardin. Et quelque chose me dit qu’il sont encore meilleurs si Chouchou les cultive.

Et après je recycle

Je vous vois venir, toutes ces épluchures vous comptiez les mettre à la poubelle ? Et si vous les mettiez dans un seau à part pour en faire du compost ?

Le compost c’est un peu comme une montagne de détritus biodégradables. On y accumule les déchets verts du jardin et de la cuisine (épluchures, marc de café, etc.) et on laisse faire la nature. Facile !

Des centaines de milliers de micro-organismes (bactéries, levures, champignons microscopiques…) vont alors se réunir pour dévaler les pistes et transformer cette peau de banane ou ce morceau de betterave en compost de couleur brun/noir. Mais attention, nos bactéries ont de petits estomacs, il leur faut entre 6 mois et 1 an pour digérer notre tas de déchets et le transformer en engrais organique nutritif.

Ps : n’hésitez pas à faire plusieurs petits tas de déchets, tous les 6/8 mois (pas la peine de reconstituer la chaîne des Pyrénées) mais, de cette façon, vous laisserez ces petites bactéries travailler en paix.

Puis vient le moment d’étaler notre “engrais” sur le potager.

Pas besoin de sortir le masque à gaz, une paire de gants et le tour est joué. À l’aide d’une pelle et d’un rateau, étalez le compost fait maison sur le potager.  Celui-ci va alors apporter à la terre l’azote et le carbone nécessaire aux plantes et agir sur la rétention d’eau. La terre est alors mieux aérée, l’idéal pour garder un sol vivant et des végétaux en pleine forme !

Bon jardinage

 

Sources :

Potager de balcon

Eveil et nature

La pause jardin

Permaculture design

Rustica

Au jardin

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
6 jeux pour développer la motricité des enfants

Les premières années de la vie d’un enfant sont les plus importantes pour le développement et la pratique de la motricité. C’est le moment où les enfants apprennent pour la première fois à s'asseoir, à se tenir debout, à ramper, à sauter, à pousser et tirer, et c’est le moment où ils apprennent à affiner toutes ces nouvelles compétences. Le matériel spécialisé est un excellent moyen pour les enfants de pratiquer et d’améliorer ces mouvements qui constitueront une base pour la motricité fine.

Voici quelques-uns des meilleurs équipements pour le développement de la motricité des enfants :

1. Les modules et structures de motricité

Utilisés dans le cadre d’activités éducatives structurées, les modules et les structures de motricité sont un très bon moyen pour les enfants de développer leurs capacités de mouvement et de coordination. En plus de grimper, ils peuvent explorer des tunnels et développer leur confiance en eux en prenant conscience de ce qu’ils peuvent accomplir par eux-mêmes.

parcours motricite enfant

 

2. Les parcours d’équilibre

Utilisés à l’intérieur ou à l’extérieur, les parcours d’équilibre constituent une excellente et stimulante première approche au concept d’équilibre. Exigeant toute leur concentration, les enfants doivent apprendre à franchir les différents éléments du parcours tout en faisant attention à ne pas glisser. Une activité amusante qui est aussi un bon moyen de développer ces habiletés motrices fondamentales.

parcours equilibre enfant

 

3. Le jeu du parachute

Que ce soit en petit groupe ou plus nombreux, le jeu du parachute est un excellent outil pour travailler sur la coopération et les capacités d’écoute, et pour développer la coordination d’un enfant.
Il peut même être utilisé comme médiateur pour les enfants ayant des difficultés d’attention.
Que vous ayez un simple parachute, ou un jeu du parachute avec des balles, tout un monde de jeux nouveaux et amusants vous attend pour apprendre et explorer !

jeu du parachute

 

4. Les porteurs

Chauuuud devant ! Simples et efficaces, les porteurs peuvent aller dans n’importe quelle direction et même tourner sur eux-mêmes. Ils sont un moyen fantastique d’aider un enfant à améliorer son orientation spatiale et ses compétences psychomotrices.
Qu’ils soient faits pour une utilisation à l’intérieur comme le porteur Woody, ou qu’ils soient plus adaptés pour aller faire un tour dehors, ils apporteront à coup sûr des heures d’amusement aux enfants, tout en les aidant à apprendre le mouvement.

porteur enfant en bois

 

5. Les jeux de lancer

Les jeux de lancer classiques ne sont pas seulement amusants, mais sont un moyen efficace pour les enfants de développer et de pratiquer leur dextérité et leur motricité.
Disponibles dans une gamme de matériaux souples ou rigides, ils peuvent constituer une activité idéale pour les jours de pluie à l’intérieur, ou à l'extérieur par beau temps.

jeux de lancer enfant

 

6. Les bascules

Adaptées pour un, deux ou trois enfants, les bascules sont une manière formidable d’encourager le mouvement, développer la motricité et l’équilibre, et peuvent même enseigner l’importance du partage et de la communication. Avec une base stable et sans arêtes vives, ce sont des jouets amusants et sécurisés pour une utilisation à l’intérieur ou à l’extérieur - mais ne basculez pas trop loin !

bascule 3 places enfant

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "6 of the Best Toys for Child Motor Skills Development".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :