Menu
Éveil & apprentissage

10 jeux pour travailler sa motricité fine

La motricité fine, ce terme dont vous entendez souvent parler. Mais qu’est-ce que c’est réellement ? Faut-il aider Bébé à développer cet apprentissage en lui faisant faire des exercices spécifiques ?

La motricité fine, qu’est-ce que c’est ?

La motricité fine c’est lorsque l’enfant utilise ses mains et ses doigts pour effectuer des petits mouvements précis : couper, ranger, lacer, trier, attraper, écrire, visser… À l’inverse de la motricité globale qui, elle, permet la coordination générale : marcher, courir, sauter, avancer…
Pas de panique, la motricité fine se développe au quotidien chez votre tout-petit. Mais vous pouvez contribuer à son développement en proposant différentes activités et jeux de motricité fine dès le plus jeune âge. Cela permettra de faciliter le quotidien de votre enfant et de le faire progresser plus rapidement.

On vous donne ici quelques idées d’activités pour développer la motricité fine de votre tout-petit.

Activité 1 : j’enfile des perles

Travailler la coordination œil-main dès 3 ans, développer la logique séquentielle et l’apprentissage des formes et des couleurs.

Avec un fil ou un lacet ainsi que des perles (adaptées selon l’âge du tout-petit), l’enfant pourra s’initier à enfiler les perles sur le fil en faisant travailler sa coordination œil-main.

Et pour plus tard, apprenez-le à nommer les couleurs, compter les perles ou regrouper les couleurs entre elles.

L’activité faite maison* : Récupérer un lacet, un fil, des boutons, des perles, des pâtes bref… tout ce que vous avez sous la main et qui sera adapté à l’âge de l’enfant.

Activité 2 : Je trie

Travailler la musculature et la concentration dès 3 ans

Pour cette activité, utilisez des assiettes à compartiments, des petites figurines (ou même d’autres objets à portée de main, l’essentiel étant que l’enfant puisse regrouper identiquement les objets par la suite) ainsi que des pinces pour saisir les petits objets.

Avec la pince à insectes qui sera utilisée comme des ciseaux, faites travailler la musculature et la concentration de l’enfant qui devra regrouper tous les objets violets dans un compartiment, puis tous les objets verts dans un autre, et ainsi de suite…

L’activité faite maison* : prenez des assiettes de couleurs (ou des feuilles de couleurs), des pinces ainsi que des petits objets de la même couleur que les assiettes. L’enfant pourra ainsi saisir les petits objets pour les regrouper selon leur couleur.

Activité 3 : J’attrape

Exercer la dextérité, stimuler la concentration et l’acquisition de vocabulaire dès 3 ans.

Vous pouvez ici faire travailler le fait d’attraper un petit objet en utilisant une petite pince.
Cela permettra de travailler la dextérité, la précision mais aussi la patience et la concentration du tout-petit.

L’activité faite maison* : disposez des bouchons dans un bac afin que l’enfant attrape les bouchons à l’aide d’une pince.

Activité 4 : J’ouvre

Travailler l’autonomie au quotidien et la précision des gestes dès 2 ans

Ici, l’idéal est d’utiliser un jeu avec différentes serrures à ouvrir.
Le but étant pour l’enfant de trouver la bonne méthode ou même la bonne clé, orienter et bouger son poignet et sa main pour trouver la bonne combinaison. Suite à cela, l’enfant gagnera en autonomie car il aura acquis des compétences qui lui serviront dans son quotidien.

L’activité faite maison* : Créer votre propre planche à verrous en regroupant différents systèmes sur le même support. Serrures, loquet, scratch, lacet… L’idéal est d’assembler toutes les fermetures du quotidien sur une même planche pour préparer l’enfant à se débrouiller seul dans son quotidien.

Activité 5 : Je visse

Exercer sa dextérité dès 18 mois (selon le produit utilisé)

Vous pouvez utiliser du petit matériel pour apprendre à travailler le mouvement de vissage. Vers 18 mois avec des jeux adaptés puis vers 3 ans avec des objets un peu plus petits comme des vis en bois adaptées.

L’activité faite maison* : entraînez l’enfant en vissant et dévissant des bouchons de différentes tailles sur des bouteilles (pensez toujours à utiliser des objets adaptés à l’âge de l’enfant).

Activité 6 : j’encastre

Travailler la coordination oeil-main dès 18 mois

L’encastrement est certainement l’activité qui plaira le plus à votre tout-petit. Encore une fois, cela dépend de chacun. En encastrant des pièces, l’enfant pourra créer des univers et des figurines à l’infini. En plus de faire travailler son imagination, il travaillera sa coordination oeil-main.

L’activité faite maison* : récupérez une boîte (style boîte de lait en poudre ou chocolat en poudre), dans laquelle vous pourrez faire une incision suffisamment large pour y insérer des bouchons (l’idée est de réaliser une ressemblance avec une tirelire). Récupérer des bouchons de différentes tailles. Puis, sous la surveillance d’un adulte, l’enfant pourra ainsi encastrer les bouchons dans la tirelire.

Activité 7 : je tisse et je lace

Favoriser la coordination des deux mains dès 3 ans

Tisser et lacer est une activité qui demande concentration et patience pour le tout-petit. Il travaillera ici l’habileté manuelle, développera la coordination oeil-main et abordera les notions de couleur, de forme et d’orientation. Le fait de tenir quelque chose dans la main pour l’emmener quelque part prépare l’enfant à l’écriture et à la prise du crayon par l’apprentissage de gestes spécifiques.

L’activité faite maison* : une chaussure et un lacet suffisent pour réaliser cette activité. L’enfant pourra s’exercer à lacer et croiser le lacet de la chaussure.

Activité 8 : j’empile

Travailler la coordination pouce index dès 3 ans

Empiler, comme pour encastrer est un exercice de construction que les enfants aiment beaucoup et notamment le fameux “PATATRAAAA” lorsqu’ils peuvent démolir leur construction.
Empiler est un réel travail du pouce et de l’index mais aussi pour l’imaginaire. L’enfant pourra inventer des histoires à n’en plus finir mais aussi jouer avec les autres camarades.
Vers 1 an, l’enfant commencera à empiler 2 cubes pour arriver vers 3/4 ans à empiler une tour de 10 blocs.

L’activité faite maison* : Des boîtes, des tubes, des cubes… De nombreux objets du quotidien peuvent être utilisés pour faire travailler l’empilement à votre tout-petit.

Activité 9 : J’attache

Favoriser la concentration

Sur le même principe que l’activité “j’ouvre” il s’agira ici de préparer l’enfant à surpasser les obstacles du quotidien afin qu’ils deviennent familiers.
Il existe de multiples jeux proposant des systèmes d’attache, ou tout simplement vous pouvez utiliser des attaches présentes sur des vêtements du quotidien.
Cette activité obligera l’enfant à se concentrer afin de réfléchir à comment mettre ses mains pour attacher ou ouvrir la ou les différentes attaches.

L’activité faite maison* : la réalisation d’une planche à verrou présentée en activité 4 fonctionne également pour cette activité.

Activité 10 : Je coupe

Travailler la préhension du couteau vers 3/4 ans

On a tous une peur plus ou moins grande lorsqu’on voit notre tout-petit en possession d’un couteau ou même de ciseaux. C’est vers 3/4 ans que l’enfant pourra entrer en possession d’un “vrai” couteau ou même de ciseaux adaptés à son âge.
Vous pouvez utiliser des jeux ludiques pour commencer la préhension du couteau comme par exemple des fruits et légumes en bois à couper avec un couteau en bois. Cela aidera l’enfant à tenir correctement le couteau avant d’utiliser le vrai.

L’activité faite maison* : avec un couteau adapté à l’âge de l’enfant et sous la surveillance d’un adulte, vous pouvez accompagner l’enfant à couper délicatement de nombreuses textures : légumes, fruits, pâte à tarte… Et pourquoi pas terminer sur une délicieuse recette ?

En Bref

Les petites mains du tout-petit ne demandent qu’à découvrir, toucher, tester le monde et les barrières qui l’entourent. En l’accompagnant dans différentes activités, les barrières seront franchies et l’enfant prendra peu à peu le chemin vers l’autonomie !

*Sécurité et prévention : Les activités faites maisons doivent toujours être réalisées sous la surveillance d’un adulte et avec du matériel adapté à l’âge de l’enfant.

À lire sur notre Blog :

Pour aller plus loin :

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire