Menu
Éveil & apprentissage

Comment aider l’enfant à mieux gérer ses émotions ?

Les enfants de deux ans ont parfois de la difficulté à maîtriser leurs émotions. Comment aider l’enfant à mieux gérer ses émotions et être dans l’autocontrôle ?

 

Ce que raconte la vidéo

Henri (± 2 1⁄2 ans) vit difficilement la séparation avec son papa qui l’accompagne au service d’accueil. Il pleure, hurle et tremble de tout son corps.

Pourquoi avoir filmé cette situation ?

Cette situation vous aide à mieux comprendre la difficulté des jeunes enfants à gérer les émotions intenses.

Dis-moi… comment aider l’enfant à mieux gérer ses émotions ?

De 0 à 5 ans, les enfants développent peu à peu leur capacité à mieux réguler l’intensité de leurs émotions telles que la colère, la peur ou la tristesse. Dans le cerveau, le siège des émotions intenses se situe dans l’amygdale, “le cheval fou du cerveau”. Le cortex pré-frontal régule quant à lui l’intensité de l’émotion : c’est un peu comme “un cavalier qui tente de contrôler son cheval fou”. Mais, jusqu’à 6 ans, le cortex de l’enfant est immature, celui-ci ne peut donc pas réguler fonctionnellement ses émotions intenses.

Il est donc important que l’adulte rassure l’enfant et fasse preuve de prévenance. En transposant une émotion en mot,  l’adulte rassure l’enfant et contribue à la diminution de l’intensité de celle-ci. Entouré d’adultes chaleureux et sensibles, l’enfant s’apaise plus facilement et réussit plus facilement à se calmer.

Comment accompagner l’enfant ?

  • Garder à l’esprit, quand l’enfant est en crise, que celui-ci est dans l’incapacité physiologique de se réguler (il est inutile de s’énerver ou d’isoler l’enfant)
  • Rester présent pendant la crise et réconforter l’enfant (se mettre au niveau de l’enfant « eye to eye ».)
  • Mettre des mots sur ce que vit l’enfant.
  • Aider l’enfant à reconnaître l’émotion et à la nommer. (Voir notre article précédent)
  • Seul l’adulte, dans sa présence réconfortante, va être dans la capacité d’aider l’enfant à réguler ses émotions

(Source : Avenir d’enfant et EPEPE)

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Ensemble pour l'Education de la Petite Enfance et la Fondation d'entreprise Wesco

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire