Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansLes bienfaits des puzzles et encastrements

Les bienfaits des puzzles et encastrements

Concentration et manipulation, les puzzles ont tout bon !

 

Le puzzle est une activité complète particulièrement bénéfique à l’éveil de l’enfant et très valorisante. Des premiers encastrements aux puzzles de grands, voici un petit tour d’horizon des aptitudes qu’ils permettent de développer.

L’indicateur pour savoir si votre enfant est prêt à se lancer dans les jeux d’encastrement : c’est lorsque votre enfant parvient à effectuer une pince entre son pouce et son index. Généralement, il y arrive vers ses 18 mois. Cette fameuse pince est une des premières étapes de la motricité fine.
Pour bien développer la coordination oeil-main, il est important de commencer par des encastrements simples. Les pièces en bois, avec de petites poignées facilitant la préhension, sont les plus indiquées pour débuter. L’enfant devra d’abord trouver le bon emplacement, en s’aidant de l’image ou de la couleur, mais aussi y faire entrer la pièce.

Ensuite, proposez-lui des puzzles sans repères visuels. Plusieurs essais lui seront probablement nécessaires pour parvenir à placer une pièce, l’occasion de tester sa patience et sa concentration… Très vite, dès 2 ans pour certains enfants, on pourra leur proposer des puzzles en carton de 10 pièces, quantité qu’on augmentera progressivement. Vers 3 ans, l’enfant pourra s’attaquer aux puzzles d’une trentaine de pièces, voire aux puzzles en trois dimensions, et vous pourriez être surpris de la détermination qu’il déploie pour les terminer !
Surtout, laissez-le chercher seul l’emplacement de chaque pièce : en lui apprenant à raisonner, à analyser et à déduire, cette activité lui permet aussi de construire son intelligence et sa logique.

Et lorsqu’il a terminé (puzzle complété ou pas), félicitez-le : “Tu peux être fière de toi/ta réussite/ta patience/ta détermination/ta pugnacité/etc”.
Plus vous le valoriserez, plus il prendra confiance en lui !
Un véritable concentré de bienfaits, on vous le disait...

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
Le choix du lit à partir de 2 ans

 

Votre tout-petit a la bougeotte et se sent à l’étroit dans son petit lit bébé ? Ne serait-il pas le bon moment pour passer à un lit de “plus grand” ? Ou du moins de passer à un lit plus adapté à son gabarit et à ses besoins. Mais la grande question existentielle qui se pose est : quel lit choisir ? Jusqu’ici, vous êtes passé par une ou plusieurs solutions de lit bébé : couffin, berceau, cododo, lit à barreaux … Mais aujourd’hui, vous commencez à vous poser la question pour votre loulou, quand vais-je devoir le changer de lit ? Y a-t-il un âge pour changer de lit ? Et surtout, quel lit choisir pour qu’il soit parfaitement adapté à son âge et à ses attentes ?

Un lit à barreaux, oui, mais jusqu’à quel âge ?

Avant l’arrivée de bébé, vous vous êtes peut-être renseigné sur le lit bébé le plus adapté : berceau, lit cododo pour faciliter l’allaitement, couffin pour le maintenir tel un cocon... Ou tout simplement vous vous êtes immédiatement penché sur un lit à barreaux. Seulement, aujourd’hui bébé grandit, et vous vous demandez quand il sera temps de changer son lit.

Il faut tout simplement changer de méthode lorsque petit cœur ne coopère plus à dormir dans son lit à barreaux. Les symptômes ? il jette son doudou ou le contenu de son lit par terre / par dessus les barreaux et il cherche à escalader son lit pour en sortir. Cela peut même se révéler être dangereux. Cela peut se produire généralement autour des 2 ans de l’enfant.

Quand mettre bébé dans un lit de grand ?

Même si l’on parle souvent des 2 ans de l’enfant pour l’évolution vers un lit de plus grand, l’âge n’est pas forcément déterminant. Le principal, c’est que votre enfant soit prêt à passer cette étape sereinement. Pensez à son bien-être et surtout à sa sécurité. Inutile de le brusquer en lui installant immédiatement son lit de “grand”. Prenez le temps d’écouter et observer votre enfant et laissez-vous guider.

Quel lit choisir pour un enfant de 18 mois / 24 mois ?

Le choix du lit après les 18 mois de bébé marque une étape importante dans sa vie mais également dans celle de ses parents.

Première étape vers l’autonomie, c’est un cap à franchir pour son bien-être, son développement et son épanouissement, mais aussi pour son confort.

Vous trouverez dans le commerce une très large offre de lits enfant : lit simple, lit évolutif, lit bébé Montessori, lit au sol, lit cabane, lit en hauteur, lit superposé… L’important étant que le lit choisi respecte la santé et la sécurité de votre petit ange. Chaque lit possède des exigences et des normes à respecter, veillez à ce que celles-ci soient respectées en fonction de l’âge de l’enfant.

Le lit simple 90*190cm est certainement le plus utilisé pour les enfants comme premier lit après le lit à barreaux. Il est simple et efficace. N’hésitez pas au début à utiliser une barrière de lit si toutefois vous craignez que votre enfant tombe la nuit.

Le lit évolutif est pratique lorsque l’on souhaite acheter uniquement un seul et unique lit qui évoluera en même temps que l’enfant (et cela dès sa naissance) : il s’agira soit d’un lit à barreau qui deviendra un lit 1 place, soit d’un lit évolutif qui se présentera comme un petit lit une place qui saura grandir en même temps que l’enfant. On peut alors l’allonger en fonction de la taille et de l’évolution de l’enfant.

Le lit au sol ou lit Montessori, qu’il soit en bois ou en mousse, avec rambarde ou non, favorise l’autonomie et la motricité de l’enfant. Bibou pourra alors se lever ou se coucher à sa guise. De plus, étant placé au sol, plus aucun risque de chute !

Le lit en hauteur ou lit mezzanine Wesco a été spécialement conçu pour être utilisé de 2 à 6 ans. La plupart des lits mezzanine dans le commerce sont plus hauts et ne peuvent pas être utilisés avant 6 ans. Gain de place, il permet de ranger des objets du quotidien dessous, ou même d’y installer un coin cocoon. C’est l’idéal pour les petits espaces.

Lorsqu’il y a plusieurs enfants, vous pouvez aussi opter pour le lit superposé qui permettra de faire dormir 2 enfants l’un au dessus de l’autre.

Et le matelas dans tout ça ?

Un bon matelas ne doit être soigneusement choisi pour le confort et le bien-être de l’enfant. Il doit être adapté à la taille du lit que vous aurez choisi, waterproof ou non, réversible (une face été, une face hiver), respirant, plus ou moins ferme, anti-allergènes. A vous de choisir parmi la sélection de matelas Wesco.

Et après …

Il ne vous restera plus qu’à imaginer le nouvel espace nuit de petit-bout et à lui souhaiter de belles nuits pleuplées de doux rêves.

 

Source :

Lit enfant 2 ans : comparatif des meilleurs avis et test 

Pour aller plus loin : 

Un lit de grande pour Anna 

La bonne idée des lits empilables 

Contour de matelas Cocon et matelas waterproof

À lire aussi sur notre blog :

Une chambre pour développer l'autonomie avec Montessori

Comment aider l’enfant à s’endormir ? 

Histoires du soir : quelles lectures choisir ? 

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :