Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansLE COIN DES CANAILLESPetit guide de survie… à l’usage des émotions

Petit guide de survie… à l’usage des émotions

Pourquoi les émotions sont si importantes ?

Une émotion est une réaction d’adaptation à notre environnement et à ce qui nous arrive. C’est un signal envoyé par notre corps pour nous informer sur notre état et nos besoins. Chaque émotion porte son propre message. Une émotions négatives comme la colère, la tristesse ou la peur est le simple reflet de besoins psychologiques non assouvis. Inversement, la joie va exprimer un besoin contenté.

Les émotions chez l’enfant comme pour l’adulte sont toujours légitimes et indispensables. Elles nous poussent à agir, à réagir face aux situations que nous vivons. Elles ont joué un rôle majeur dans la survie et l'évolution de l'homme depuis la nuit des temps. La peur nous protège du danger, la colère mobilise notre énergie…

 

> Innées et universelles ?

Il existe 6 émotions de base : joie, tristesse, peur, colère, surprise, dégoût.

Les autres émotions sont dites sociales. Elles s’acquièrent en grandissant telles que la fierté, la honte ou encore la jalousie.

Les émotions chez l'enfant

Comment accompagner Ptitloup dans la compréhension de ses émotions ?

> L’enfant, ce petit d’homme en construction

Ptit bout est un être en construction avec un cerveau immature, fragile, malléable et vulnérable. Son cerveau reptilien (siège des réactions de survie les plus basiques : lutte, fuite ou immobilisation) est la seule partie mature dès la naissance. Les deux autres parties (cerveau émotionnel et cerveau supérieur) ainsi que les connexions qui les relient vont se développer en grandissant. Avant 5 ans, notre p’tit bout est en proie à de véritables tempêtes émotionnelles qui le submergent et donnent lieu à des comportements impulsifs/réflexes (crises, coups…). Il ne peut pas contrôler seul ses émotions.

 

 

> Oui ! J’aide mon poulpiquet à bien grandir

Notre bienveillance, notre attention et toutes les interactions positives que nous partageons avec lui l’aident à développer sa compétence émotionnelle (sa capacité à comprendre ses émotions et les gérer de façon « acceptable »). Elle va lui permettre plus facilement de développer les compétences suivantes :

  • continuer d’apprendre ;
  • adopter des comportements empathiques et prosociaux ;
  • exprimer des émotions appropriées et interagir avec les autres ;
  • s’adapter afin de faire face aux émotions négatives et dérangeantes ;
  • réduire divers facteurs de risque liés à la psychopathologie.

Ensemble, ces habiletés prédisent la réussite au cours des premières années à l’école et les relations positives avec les autres enfants et les membres de la famille.

La première chose à se dire, c’est qu’une émotion est toujours légitime. Cherchez à identifier la ou les causes qui l’ont provoqué sans perdre de vue l’importance du réconfort et du câlin. Cela va lui permettre de se rassurer et de lui assurer que nous sommes à ses côtés. En l’accompagnant au quotidien dans l’expression, la compréhension et la régulation de ses émotions, nous lui offrons les meilleurs outils pour apprendre à s’adapter de façon positive aux situations changeantes et grandir sereinement.

 

> Comment l’accompagner dans la compréhension des émotions ?

Dès 6 mois, Bébé est capable de reconnaître une émotion par la voix et l’observation du visage. Vers 2 ans, notre petit d’homme commence à déterminer les émotions et peut apprendre à les nommer. À partir de 3 ans, il est capable de reconnaître la situation ayant provoqué l’émotion qu’il expérimente.

Voici quelques jeux faciles à mettre en place avec Bouchon pour reconnaître et nommer ses émotions :

  • Reconnaître les émotions : présentez visuellement les émotions avec des dessins, poupées, marionnettes ou puzzles et nommez-les avec votre enfant.
  • Jeu d’association : présentez un lot de personnages à votre petit d’homme et demandez-lui de trouver les personnages qui vivent la même émotion. Ce jeu peut également être décliné en jeu de mémorisation. Téléchargez le jeu de cartes mémo des émotions, imprimez-les en double et découpez. Le tour est joué !
  • Jeu d’imitation : montrez à votre enfant un visage qui vit une des émotions de base et demandez-lui d’imiter l’émotion devant un miroir. N’hésitez pas à participer en forçant les traits, éclats de rire assurés ;).
  • Complète la phrase : invitez votre enfant à réfléchir sur ce que provoque les émotions dans son corps et ce qui cause l’émotion. « Quand je suis fâché, je me sens… » ou « Je suis fâché quand… ». Vous pourriez même l’enregistrer et écouter l’enregistrement ensemble.

 

Une fois les émotions connues, il est tout à fait possible de mettre en place dès le plus jeune âge des petits exercices pour apprendre à se calmer, se rassurer et se réconforter :

  • Sac à émotions : invitez votre enfant à y déposer symboliquement ses émotions à travers des petits objets. Petit cailloux, morceau de papier, coquillage, etc., votre enfant va pouvoir prendre de la distance avec ses émotions.
  • Sac ou cabane à cris : les cris sont un mode d’expression sain (mais bruyant !). Ils vont permettre de décharger son émotion. Utilisez un sac en tissus, une cabane (même en carton)... pour rediriger les cris et se décharger.
  • Balle anti-stress : achetée ou fabriquée en semoule ou farine de maïs, elle permet à l’enfant de la serrer très fort et de diriger toute sa colère ou sa peur sur cette balle.
  • Exercices de sophrologie pour enfant : nous avons sélectionné pour vous les exercices de la sophrologue Delphine Bourdet à pratiquer dès 3/4 ans. Le bol de chocolat chaud, le karaté ou encore les mains chaudes magiques n’auront plus de secret pour vous.

Et nous, parents, dans tout ça ?

> Nous sommes le modèle de référence de nos enfants !

En grandissant, ils se façonnent en fonction de leur environnement, et donc aussi, de nos comportements. Comme nous éprouvons tout autant des émotions, n’hésitons pas à pratiquer les mêmes exercices et jeux ! Bébéchou hurle, un collègue vous exprime son mécontentement ou votre belle-mère vous explique qu’elle cuisinera toujours mieux que vous... Allez hop, un sac (à mains) à cris ! Apprenons aussi à nommer tout simplement nos émotions avec notre enfant. Les mots sur les maux sont salvateurs et permettent de partager avec votre enfant une intimité empreinte de confiance.

 

> L’amour c’est du carburant pour réguler le stress

Isabelle Filliozat, psychothérapeute et écrivaine, nous explique que parfois notre cerveau disjoncte à cause d’un trop plein d’émotions. Nous ne sommes plus capable d’apporter une solution appropriée à la situation que nous vivons. Elle nous donne des clés de lecture pour savoir comment rebrancher son cerveau, le sien, comme celui de notre enfant : la tendresse et l’attention que nous portons aux autres et que les autres nous portent sont au cœur de la gestion des émotions.

 

 

Par notre écoute attentive des besoins de notre enfant, par notre bienveillance et l’affection que nous lui portons, nous contribuons à son bien-être et stimulons sa confiance.

Cet article vous plait ? Téléchargez ce petit guide de survie à l'usage des émotions wesco au format pdf !

 

Sources d’inspiration : Delphine Bourdet, Maude Dubé, Dr Paul Ekman, Dr Isabelle Filliozat, Dr Delphine Leca, Michael Lewis

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

 Pour aller encore plus plus loin, voici des petites vidéos riches d’enseignements sur :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
10 activités scientifiques pour le jeune enfant
  1. Ça Flotte ou ça coule ?
  2. La dissolution
  3. Labyrinthe magnétique
  4. Découvrir l’effet de la loupe
  5. Mon circuit de billes
  6. Ma station météo
  7. Comment poussent les plantes ?
  8. Pâte magique à la farine de maïs
  9. Le lait magique qui danse
  10. Fibre colorée

Les enfants sont naturellement attirés par les activités scientifiques. Avec leur curiosité naturelle et leur envie de donner un sens au monde, les meilleures activités scientifiques de la petite enfance sont souvent simples, attractives et produisent des résultats passionnants (et parfois inattendus). Toutes les raisons sont bonnes pour pratiquer ses activités dès le plus jeune âge et aider les enfants à aimer les sciences pour :

• stimuler le désir d'explorer et d'expérimenter

• développer des compétences analytiques et de résolution des problèmes

• favoriser une compréhension des causes et des effets, des tentatives et des erreurs

• développer une meilleure compréhension du monde

• soutenir le développement de la communication et des aptitudes collaboratives

• élargir le vocabulaire

Nous avons sélectionné dans cet article 10 expériences scientifiques  simples et variées. N’hésitez pas à les adapter en fonction de l'âge des enfants impliqués tout en prenant soin de respecter les conditions de sécurité.

Idées d'expériences scientifiques pour la petite enfance :

1. Ça flotte ou ça coule ?

Il s'agit d'une activité scientifique classique qui explore le principe de la flottabilité et qui peut être effectuée même avec de très jeunes enfants. Pour cela, procurez-vous un grand récipient (par exemple un bol ou une boîte en plastique), remplissez-le d'eau et, avec les enfants, choisissez différents objets qui vous entourent. Les enfants, à tour de rôle, laissent tomber un objet dans l'eau - après avoir deviné s'il va couler ou flotter.

2. La dissolution 

Cette activité enseigne aux enfants la solubilité dans l'eau. Vous aurez besoin de plusieurs petits contenants d'eau transparents (en plastique ou en verre) et de différentes substances à tester (par exemple : sucre, huile, sel, colorant alimentaire, riz, farine, comprimés de vitamines). Avant de déposer chaque substance dans une tasse, demandez aux enfants de deviner si elle se dissoudra ou non.

3. Labyrinthe magnétique

Pour cette activité, vous aurez besoin d'assiettes en papier, de crayons et d'aimants. Donnez une assiette en papier à chaque enfant et demandez-lui de dessiner un “labyrinthe” (NB : les enfants plus âgés peuvent essayer de dessiner un véritable labyrinthe mais pour les plus jeunes, une ligne ondulée convient). Utilisez une paire d'aimants pour naviguer le long de la ligne (d’un côté et de l’autre de l’assiette en papier - celui en dessous de la plaque déplace celui du haut). 

4. L’effet de la loupe

C'est une belle activité que vous pouvez mettre en place facilement et que les enfants pourront explorer seuls ou en petits groupes. Vous aurez besoin d'un plateau (ou d'une boîte/caisse peu profonde), d'une sélection d'objets avec des détails et/ou des textures intéressants, et de quelques loupes. Pour prolonger cette activité, vous pourrez demander aux enfants de dessiner certains des détails/modèles qu'ils trouvent. Le but étant d’observer les différents objets et détails au travers des loupes. 

5. Mon circuit de billes 

Pour cette activité, vous aurez besoin de billes, de ruban adhésif et d'une multitude d’objets que l’on peut facilement assembler pour y faire circuler des billes ; comme des tubes en carton, des bouteilles en plastique. Profitez-en pour demander aux enfants d’apporter des matériaux recyclés de la maison afin d’aborder le sujet du recyclage. Assemblez ensuite les différents matériaux pour créer un circuit à billes et les faire circuler dans les différents objets récupérés. Cela permet d’explorer le principe gradient sur la vitesse, autrement dit, le pourcentage de variation d’une grandeur en fonction de la distance. 

6. Ma station météo

Il existe de nombreuses activités pour apprendre la météo - en voici quelques-unes : 

• Fabriquer des carillons éoliens en accrochant des perles à l'extérieur d’une bouteille ;

• Fabriquer une manche à air à partir de bandes de matériau imperméable collées autour d'un anneau en plastique, pour déterminer la direction du vent ;

• Fabriquer un collecteur d'eau de pluie, à partir d'une bouteille en plastique avec le haut coupé, pour mesurer le taux des précipitations.

Alternativement, ce kit météo de Wesco est un excellent moyen d'encourager les enfants plus âgés à s’intéresser à la météo et à la mesure et à l'enregistrement des données. 

7. Comment poussent les plantes ?

Il s'agit ici d’une activité d’observation sur le long terme. Cependant, si vous choisissez des plantes à croissance rapide, les enfants n'auront pas à patienter trop longtemps avant de commencer à voir les résultats : comme le cresson (utilisable ensuite pour des activités créatives ; pour réaliser les cheveux d’un monstre par exemple), un tournesol (ou la taille pourra être facilement mesurable si il est positionné le long d’un mur), ou même des citrouilles (selon la saison pour la réalisation de cette activité). 

8. Pâte magique à la farine de maïs

Cette activité est simple et amusante ; notamment car les enfants adorent explorer les matières étranges et notamment la différence entre l’élément liquide et l’élément solide. Pour cette expérience, utilisez un grand récipient peu profond. Mélangez de la maïzena et de l'eau jusqu'à ce que vous ayez une consistance visqueuse. Essayez alors de séparer la substance - elle devient instantanément solide. Roulez de la substance en boule dans votre main, puis arrêtez - elle redevient liquide.

9. Le lait magique qui danse 

Pour cette activité qui illustre les réactions chimiques, vous aurez besoin d'un plat peu profond, de lait entier, de colorant alimentaire, de coton-tige et de liquide vaisselle. Versez un peu de lait dans le plat, ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaire, puis tamponnez avec un coton-tige préalablement trempé dans du liquide vaisselle. Essayez avec plusieurs couleurs différentes en même temps pour un résultat plus important et essayez de tamponner à différents endroits. Vous pourrez ainsi observer le déplacement du lait dans le récipient, ainsi que le mélange des différentes couleurs. 

10. Fibre colorée

Ici, analysez comment l'eau monte à travers les plantes en utilisant du colorant alimentaire. Cette activité fonctionne bien (et rapidement) sur le céleri, mais vous pouvez également utiliser des fleurs à pétales blancs. Mettez quelques bâtonnets de céleri (de préférence feuillus) dans des verres d'eau séparés, puis ajoutez des couleurs différentes dans chaque verre. En une heure ou deux, le céleri changera de couleur lorsque le colorant se déplacera dans les fibres. 

Pour aller plus loin : 

10 activités environnementales pour la petite enfance. 

Apprendre en plein air, une autre façon de grandir.

Bébé 0-3 ans
8 jeux d’extérieur pour enfants

Découvrez notre sélection des meilleurs jouets de plein air pour enfants, pour vous aider à créer un espace extérieur inspirant et stimulant dans votre jardin ou cour de récréation.

Les tables à sable et à eau

Les jeux de sable et d’eau constituent une base pour les premiers pas dans le jeu créatif et sensoriel. Cacher de petits objets dans le sable et mettre des tamis à disposition garantira des heures de jeu passionnantes à l’extérieur. Les enfants pourront se prendre pour des archéologues à la recherche de fossiles perdus !

tables à sable et à eau

 

Le jeu du parachute

Le jeu du parachute permet aux enfants de développer la prise de conscience de leur corps, la coordination et les concepts spatiaux (droite, gauche, haut, bas). Cette activité collective amusante encourage également les enfants à travailler en groupe, car chaque enfant partage la responsabilité. Encouragez les enfants à maintenir toutes les balles dans le parachute, à faire des vagues ou même à créer une tente en le lançant en l’air et en s’asseyant rapidement à l’intérieur.

 

 

Les tricycles

Les roulants, comme les tricycles, sont un moyen fantastique d’encourager l’indépendance, car ils permettent aux tout-petits d’explorer le monde par eux-mêmes sur 3 roues. Conçus pour développer la coordination et la motricité, les tricycles sont un moyen amusant et sécurisé d’inciter les enfants à bouger et d’encourager un mode de vie sain et actif.

tricycles enfant

 

Le turnball

Idéal pour les petits espaces extérieurs, le turnball est un jeu de réaction fantastique pour un ou deux joueurs, idéal pour s’initier au tennis. Il développe la coordination et la concentration.

jeu turnball

 

Le toboggan

Il y a tellement d’avantages à avoir un toboggan dans votre établissement ! Ils favorisent l’équilibre et la coordination lorsque les enfants grimpent au sommet des marches, tout en développant des compétences sociales indispensables car ils devront apprendre à attendre leur tour. L’orientation spatiale est également nécessaire pour savoir à quel moment glisser et à quel moment poser ses pieds en arrivant en bas.

toboggan enfant

 

Les cabanes

Les cabanes sont un moyen fantastique pour les enfants de laisser libre cours à leur imagination. Aujourd’hui un château, demain un poste de police, quelle que soit son utilisation, elle sera aussi au centre de toute idée de jeu en plein air. Les cabanes constituent aussi un coin d’ombre idéal par une journée ensoleillée.

cabane enfant

 

Les brouettes

Les brouettes sont un moyen idéal d’amuser les jeunes enfants tout en améliorant leur équilibre. Les enfants peuvent déplacer des jouets, du sable, de l’eau ou même participer au jardinage et aider à entretenir l’espace extérieur.

brouette enfant

 

Les bascules

Les bascules sont un moyen amusant de développer la coordination et l’enchaînement de mouvements tout comme le développement de la force musculaire. Elles sont parfaites pour amuser les jeunes enfants et encourager le mouvement, même dans de petits espaces.

bascule enfant

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "8 Best Outdoor Toys for Kids".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Bébé 0-3 ans
8 activités pour initier les enfants à la poésie dès le plus jeune âge

La plupart des structures petite enfance intègrent déjà la poésie dans leurs activités quotidiennes, par exemple avec les histoires et les comptines. Mais il existe de nombreux autres moyens d’explorer la poésie avec les jeunes enfants, et de nombreux avantages à en tirer.

Les bienfaits de la poésie pour la petite enfance

L’une des caractéristiques clés de la poésie pour enfants est son aspect ludique, il n’est donc pas étonnant que les jeunes enfants réagissent naturellement bien à cela. Mais en plus d’être amusant, explorer la poésie peut être bénéfique de plusieurs façons :

  • Crée des bases pour le développement du langage oral et écrit
  • Aide à développer les compétences en calcul et les compétences musicales
  • Développe un intérêt pour la langue
  • Aide à développer l’imagination et la créativité
  • Améliore la mémoire
  • Aide à développer l’intelligence émotionnelle
  • Enrichit le vocabulaire
  • Améliore la concentration et l’écoute
  • Aide à développer les compétences sociales
  • Favorise un sentiment d’appartenance collective

 

Différents aspects de la poésie à explorer

Plusieurs aspects de la poésie sont à prendre en compte lorsqu’on planifie des activités (voir la section suivante pour des idées spécifiques). Ils peuvent être abordés de manière séparée ou combinée :

Le rythme : même les bébés répondent instinctivement aux rythmes, et les enfants de tous âges aiment applaudir, jouer du tambour et danser. Encouragez les enfants à bouger sur le rythme de la poésie en les aidant à reconnaître les syllabes et les séquences.

Les rimes : être capable d’identifier les sons qui riment est une compétence de base pour le langage écrit, et il existe de nombreux types d'activités centrées sur les rimes. C’est l’un des aspects les plus amusants de la poésie pour les jeunes enfants, alors faites appel à leur enthousiasme en les amenant à identifier et à créer leur propres suites de rimes.

Les allitérations : explorer les allitérations (c’est-à-dire lorsque tous ou la plupart des mots dans une phrase commencent par la même lettre ou le même son) est un bon moyen d’aider les enfants à apprendre à identifier et à distinguer les différents sons.

Les mots descriptifs : lire, apprendre et inventer des poèmes est un excellent moyen de renforcer le vocabulaire des enfants et d’améliorer leur capacité à exprimer leurs pensées et leurs émotions.

 

Des idées d’activités pour découvrir la poésie

 

Lire des livres et des poèmes

Choisissez dans votre bibliothèque des livres qui sont écrits en vers qui riment (par exemple les livres de la collection Mini rimes), lisez-les ensemble, et demandez aux enfants de prononcer les mots à la fin de chaque ligne. Trouvez des exemples de poèmes écrits spécialement pour les jeunes enfants, par exemple la collection Bon pour les Bébés.

 

Inventer vos propres poèmes

Aidez les enfants à créer de courts poèmes, et enregistrez-les ou mémorisez-les ensemble. Pour commencer, essayez de vous concentrer sur un thème particulier (par exemple, décrire la météo, ou un objet, ou ses émotions), ou une technique particulière (par exemple les allitérations, ou les onomatopées).

 

Les comptines

Faites des activités basées sur des comptines familières ou nouvelles. Par exemple, vous pouvez demander aux enfants de créer des compositions artistiques liées à la comptine, ou de jouer l’histoire en utilisant des marionnettes.

 

Les jeux de rimes

Vous pouvez essayer de nombreuses activités autour des rimes, voici deux idées : la première est un jeu d’association, qui consiste à mettre ensemble les cartes avec des images qui représentent des choses qui riment (par exemple voiture et peinture), et la deuxième est “passer le coussin”, dans laquelle un cercle d’enfants construit des chaînes de mots qui riment.

 

Battre le rythme

Choisissez les poèmes ou comptines préférés des enfants et donnez-leur différents instruments (tambours, maracas, clochettes...) pour qu’ils puissent battre le rythme pendant que vous les récitez ensemble.

 

Les poèmes à compter

Utilisez des poèmes ou des comptines comportant des chiffres (par exemple “1,2,3 nous irons au bois”), pour pratiquer les compétences en calcul.

 

Les poèmes avec actions

Les enfants adorent les poèmes et comptines qui incluent des actions (tels que “ainsi font, font, font”, “bateau sur l’eau”...), et c’est un excellent moyen de canaliser leur énergie et leur enthousiasme.

 

Les poèmes absurdes

Explorez quelques virelangues (ex : “les chaussettes de l’archiduchesse”, “un chasseur sachant chasser”) et autres poèmes absurdes, et laissez les enfants s’amuser à jouer avec les mots.

 

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "Activities for Teaching Poetry in the Early Years".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :