Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansLes bienfaits de la lecture pour bébé

Les bienfaits de la lecture pour bébé

Mais pourquoi devrait-on lire des histoires à nos bébés ? Tout simplement parce que la littérature est un vivier inépuisable de découvertes et de bienfaits. Alors n’hésitez pas et lisez !

8 bonnes raisons pour lire des histoires à mon bébé ?

  • Pour rire, rêver, imaginer… Ensemble !

Vous passez ainsi du temps avec vos enfants. C’est bien pour eux et c’est bien pour vous. C’est un vrai moment de bien-être entre le parent et l’enfant. Ce dernier se sent valorisé par l’attention de l’adulte.

  • Pour muscler ses neurones.

Entendre de nouveaux mots, poser des questions, comprendre l’histoire… sont autant de plaisirs prompts à développer de nouvelles compétences cognitives. Même si votre bébé ne parle pas encore, il comprend déjà beaucoup de choses. Les mots que vous associez aux images, les réactions que vous mimez et le dialogue que vous installez entre Bébé, le livre et vous est un puissant moteur d’éveil et de développement pour votre enfant.

  • Pour développer l’imagination, la curiosité et la créativité.

Un enfant créatif sera un adulte moins dépourvu face aux imprévus. Ils trouvera toujours de nouvelles solutions pour agrémenter son quotidien, le rendre plus vivant, plus léger...

  • Pour être de bonne humeur.

Lire rend heureux, c’est prouvé ! Albert Jacquard, dans Petite philosophie à l'usage des non-philosophes nous parle de la lecture comme d’un miracle. C’est le bonheur de rencontrer un auteur, le bonheur d’entendre ses confidences. Lire diminue le stress en vous offrant une parenthèse dans votre journée. En stimulant l’intelligence de votre Ptiloup, la lecture crée le cocktail idéal du bonheur.

  • Pour augmenter sa capacité d’empathie.

En écoutant vos histoires, votre petit se projette dans la peau des personnages et dans les situations proposées. Ainsi, il découvre les vies et les émotions des autres de façon très intime. Cela lui permet ensuite de faire preuve d’empathie.

  • Pour prendre du recul.

Lorsque vous utilisez une grosse voix ou une petite voix de souris, vous l’aidez à se distancier face aux mots, à être moins intimidé et donc, à mieux gérer ses émotions.

  • Pour découvrir la lecture et l’écriture en douceur.

La lecture à voix haute est le meilleur moyen de préparer votre enfant à apprendre ces compétences essentielles.

  • Et ne l’oublions pas, c’est un excellent divertissement !

Dois-je lire tous les jours ?

À volonté ! Il n’y a pas de maximum, évidement. Par contre, il est recommandé de lire
tous les jours, au moins 15 minutes.
Et oui, 15 minutes sont suffisantes pour vraiment faire la différence !

Comment lui donner le goût de la lecture et des histoires ?

Et vous dans tout ça ?

Le meilleur moyen de lui donner envie de lire, est encore d’aimer lire. Lire, c’est avant tout un grand bonheur. En lui montrant le plaisir que vous avez à lire un livre, une revue, une BD, un dépliant ou encore tous les supports que vous croisez, la curiosité de votre enfant s’éveille. Il va vouloir, comme vous, lire ce qui l’entoure et ”maîtriser” ce monde à enlacer.

La grande découverte

Laissez-le manipuler ses livres chéris autant qu’il le souhaite. Invitez-le à regarder les livres de grands, les lettres, les mots… Et qui sait, s’il n’a pas assez mangé au dîner, il pourra toujours dévorer ses livres 🙂

Le rituel

Instaurez un rituel de lecture avec lui. Le soir, après le rush du dîner/brossage de dents/pipi, un moment calme avant de s’endormir est vraiment appréciable. C’est un moment privilégié qui n’appartient qu’à vous et très vite, votre bout’chou vous le réclamera avec appétit.

Le lieu

Afin de l’encourager à lire en autonomie, vous pouvez également aménager un espace dédié à la lecture (même un tout petit coin lecture). Un fauteuil à sa hauteur, un bac à livres, une lampe de chevet, un tapis moelleux, quelques coussins… et le tour est joué.
Pour conclure, et pour aller à l’encontre de ce que l’on peut entendre, “le seul conseil en effet qu'une personne puisse donner à une autre à propos de la lecture c'est de ne demander aucun conseil, de suivre son propre instinct, d'user de sa propre raison, d'en arriver à ses propres conclusions.” L'art du roman - Virginia Woolf
sources : Apprendre à eduquer, Les pros de la petite enfance

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
Le matériel au service du bien-être à l’école

Comment favoriser le bien-être à l'école et la concentration des élèves ?

Plus que jamais, la classe est un lieu qui vit, de par les élèves et l’enseignant(e) qui l’habitent mais aussi avec le matériel qui évolue. Dès lors, lorsque j’arrive dans une classe, j’aime m’y sentir bien, me créer mon univers pour favoriser le bien-être à l'école. Ce lieu est le prolongement de notre maison. En effet, nous y passons environ 140  jours dans l’année. Tout comme nous, les enfants doivent s’y sentir à l’aise et s’approprier ce lieu.

Afin de faciliter cette adaptation, sur chaque table, je dispose une enveloppe en plastique. Dans cette dernière, il y a une bague hérissée qui permet aux élèves qui ont besoin d’écouter en ayant un objet en main, sans gêner les autres. Petit à petit des objets garniront cette enveloppe à la demande de l’élève ou à l’initiative de l’enseignant(e). D'ailleurs, elle sera aussi bien utile pour stocker les étiquettes en attente de collage. En complément, des éléments en lien avec l’idée de classe flexible sont mis à disposition des élèves : ballons, galettes avec picots, pupitre incliné, rouleaux de massage et élastiques pour les pieds…

Ces éléments sont autant de possibles pour favoriser le bien-être à l'école. Ils permettent à chacun de travailler dans de bonnes conditions.

 

Cas pratique : le cahier du bonheur pour développer la confiance en soi

La bonne relation avec l'enseignant(e) permet aux élèves de rentrer plus facilement dans les apprentissages. C'est pourquoi, pour favoriser ce lien, mes élèves reçoivent un cahier du bonheur. Dans ce dernier, ils écrivent toutes les deux semaines six bonheurs en lien avec l'école. Cela peut concerner des situations appréciées, des réussites, des camarades... Ils le rangent dans un casier où se trouve déjà leur réserve de matériel. Il est nominatif.

Régulièrement, je leur écris dans ce cahier un petit message : toujours dans la valorisation pour développer la confiance en soi à l'école. En effet, il ne s'agit pas ici de conseiller aux élèves d'arrêter de bavarder ou de leur demander de faire des progrès dans un domaine. Aussi, les enfants peuvent me répondre ou me dire quelque chose par écrit.

C'est un cahier qui peut aider à donner confiance à l'élève en mettant l'accent sur ses réussites et en créant un lien privilégié avec l'enseignant(e). Il y a toujours des progrès à valoriser, des belles choses à retenir d'une journée de classe.

Ainsi, l'année scolaire sera remplie de bons souvenirs qui permettront aux élèves de poursuivre leur scolarité en étant plus sereins et confiants.

 

A découvrir dans la rubrique Carnets d'école :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :