Menu
Éducation

Le petit déjeuner à l’école pour une rentrée saveur vitamine C

Faire sa rentrée a un petit goût d’excitation mais aussi d’inquiétude pour l’élève. Nombreux sont ceux qui ne prennent pas le temps de prendre un petit déjeuner. Ils arrivent en classe l’estomac noué, incapables d’avoir pu avaler quoi que ce soit quand vient le départ pour l’école. Aussi, une fois la familiarisation avec sa place et l’installation de son matériel, je propose à mes élèves un petit déjeuner à l’école.

Ces derniers sont souvent surpris par la proposition ! Je présente alors jus d’orange, yaourts et petites viennoiseries pour commencer l’année sur un moment de partage et de plaisir. Ce petit-déjeuner à l’école est l’occasion pour moi de laisser les enfants se retrouver et d’avoir un mot avec chacun d’entre eux. J’y vois une manière de reprendre la relation déjà construite l’année précédente et de tisser de nouveaux liens.

 

L’importance du petit déjeuner

Un rapport a été remis le jeudi 15 mars 2018 par le député de La République en marche, Olivier Véran, rapporteur de la Commission des affaires sociales, à la Ministre de la Santé Agnès Buzyn. Il indiquait qu’en moyenne, trois enfants par classe ne prenaient pas de petit-déjeuner le matin avant d’arriver à l’école. Or, un tel manque peut avoir des répercussions sur l’enfant : fatigue, difficultés pour se concentrer et maux de ventre avant l’arrivée du déjeuner.

C’est aussi l’occasion de parler de l’importance du petit-déjeuner à la maison. C’est un repas essentiel dans la journée. Il doit être pris dans un cadre serein. Il faut donc éviter les sources stressantes pour le cerveau : télévision, téléphone, tablette… Nous parlons également de la composition du petit déjeuner. En effet, ce repas doit couvrir des besoins énergétiques (pain, céréales…), des besoins pour leur croissance (calcium avec le lait) et des besoins en vitamine C (fruits, jus de fruit…). Bien évidemment, j’invite chaque élève à se servir en fonction de ce qu’il aura mangé chez lui le matin du grand jour.

 

Le petit déjeuner à l’école : un temps d’échange propice à la cohésion

Alors, avant même de commencer à élaborer les règles de classe, les élèves découvriront ou redécouvriront l’une d’entre elles, essentielle à la bonne ambiance collective : le partage avec ses camarades mais aussi avec son enseignant. Et ce dernier, sans s’inviter chez ses élèves chaque matin, aura par ce biais commencé à semer des clés pour faciliter la concentration en classe et dénouer des noeuds pour le reste de la journée.

Découvrez sur le même sujet :

Et retrouvez les articles de la rubrique Carnets d’école :

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.