Menu
Éveil & apprentissage / Routines & émotions

La sieste de bébé : pas si anodine qu’il n’y paraît !

La sieste : parfois boudée par les petits, souvent espérée par les jeunes parents voire terriblement regrettée par les adultes… mais quelle drôle d’ambivalence ! Si les nombreux bienfaits de la sieste ne sont plus à démontrer, jusqu’à quel âge Bébé est-il concerné ? Quel rythme de sieste est recommandé pour Bébé ? Avant de tomber dans les bras de Morphée, nous vous proposons de plonger dans cet article pour en savoir plus sur ce temps de sommeil bien précieux. Gardez les yeux grand ouvert, la sieste c’est pour après !

Sieste, vous avez dit ?

Un peu d’histoire…

Siesta (en Espagnol), sexta (en latin qui signifie la sixième heure du jour), faire la méridienne… autant de termes qui étymologiquement parlant ramènent à l’art de faire la sieste. Mais alors, quelle est son origine ? Les sources concordent pour donner la primeur de cette pratique aux pays du sud de l’Europe comme l’Espagne notamment. En effet, aux heures les plus chaudes, les ouvriers en période de récolte avaient l’habitude de profiter du début d’après-midi (moment le plus chaud de la journée) pour se reposer à l’ombre des oliviers.

Pour donner naissance à une définition précise

La sieste se définit comme un temps de repos pris en général après le déjeuner. En somme, la sieste est une réponse particulièrement adaptée à notre rythme chronobiologique. Ce n’est donc pas pour rien si en milieu de journée nous connaissons une baisse de régime.

Mais revenons-en au sommeil de nos bébés et à leur temps de sieste !

Quels sont les cycles du sommeil pour un bébé ?

De la théorie

Le sommeil de Bébé est composé de cycles qui s’enchaînent. Chaque cycle se divise en plusieurs temps où s’alternent :

  • phase calme dite de sommeil lent léger ;
  • puis le sommeil lent profond ;
  • et enfin une phase agitée correspondant à une activité cérébrale intense où le sommeil paradoxal apparaît. Le cerveau est alors actif comme il peut l’être en journée. C’est à ce moment précis que les rêves se produisent.

Durant une nuit, 4 à 6 cycles peuvent se succéder mais cela reste propre à chaque petit être.

À la réalité

La régularité du sommeil se construit au fil des semaines voire des premiers mois de vie. À sa naissance, un bébé n’a pas tous les codes pour se caler sur un rythme jour/nuit comme celui des parents et surtout ses réveils sont fonction d’un besoin primaire : celui de se nourrir, de se rassurer ou d’arranger un inconfort. Alors, si certains nouveaux-nés peuvent dormir jusqu’à 20h, la patience reste de mise pour accompagner chacun d’entre eux en toute confiance dans la mise en place d’un rythme de sommeil plus régulier. D’ailleurs, c’est entre 6 et 24 mois que le sommeil se régule pour approcher une forme standard… et que vous parents commencerez à souffler !

cycle sommeil bébé avec Wesco

Les bienfaits inégalés de la sieste chez Bébé

La pierre angulaire de l’équilibre physique et émotionnel

Pendant le sommeil, le corps de Bébé est loin de se mettre en veille :

  • il sécrète l’hormone de croissance et son système immunitaire s’active ;
  • le cerveau traite les informations reçues pendant les phases d’éveil pour les hiérarchiser et les mémoriser. Ce mécanisme contribue à l’apprentissage et renforce l’équilibre émotionnel.

Quand la sieste prépare à l’endormissement du soir

Et si on zappait la sieste de fin d’après-midi ? Cette idée, elle a certainement dû traverser la tête de nombreux parents au bout du rouleau. Pourtant ce raccourci pourrait se payer cher ! En luttant contre son besoin de sommeil en fin de journée, Bébé accumule de la frustration et le lot d’irritabilité qui va avec. A contrario, si Bébé ne se frotte pas les yeux en fin de journée et s’il est plutôt enclin à l’échange ou au jeu c’est qu’il n’a plus besoin de ce temps de sieste. Observez-le, il saura vous envoyer les signaux de ses besoins !

À chaque tranche d’âge sa sieste

C’est incontestable, Bébé doit suivre SON rythme ! Il n’empêche que chaque tranche d’âge s’accompagne de temps de siestes plus ou moins codés :

  • de la naissance à 3 mois : on compte généralement 4 à 6 périodes de sommeil dans la journée, souvent après chaque repas ;
  • vers 4 mois : les siestes deviennent plus régulières et les journées se ressemblent : 1 sieste le matin, 1 l’après-midi et 1 en fin de journée juste avnat le repas du soir ;
  • entre 12 et 18 mois : il ne reste plus que deux siestes (celle du matin et celle de l’après-midi) ;
  • à partir de 18 mois : seule la sieste de l’après-midi perdure.

Et si mon enfant refuse de faire la sieste ? 

Si à l’âge adulte, nous rêvons parfois secrètement d’un temps de repos salvateur après le déjeuner, il arrive que vers 24 mois votre chérubin manifeste son opposition pour tout dont la sieste en première ligne de mire. Pourtant, à cet âge-là, la sieste reste importante pour son développement. Vous pouvez lui proposer un temps calme accompagné d’une musique douce… Et vous verrez bien qui du sommeil ou du petit aura gain de cause !

En bref

La sieste c’est un peu le moment « off » qui permet de recharger les batteries et qui donne à Bébé tout le carburant nécessaire pour croquer la vie à pleines dents le reste de la journée. Alors,  pourquoi s’en priver ?

Les couchettes Wesco, la sieste idéale

À lire sur notre blog

Pour aller plus loin

1 Commentaire

  • France
    21 septembre 2021 at 19h35

    Bonjour,

    un article très sympa, avec une belle infographie au milieu qui colle avec la thématique du bébé . Bravo.

    Pour mon bébé en tout cas la sieste pour le moment c’est très compliqué , je garde espoir après lecture de votre blog!

    France.

    Commenter

Laisser un commentaire