Menu
Éducation

Travailler sa mémoire par le chant

Nous avons tous des préférences pour mémoriser plus facilement. Plusieurs types de mémoire existent et les procédés de mémorisation peuvent être différents selon l’élément à retenir : un numéro de téléphone, une définition, un événement passé… Pour explorer le sujet de la mémoire, il est intéressant de lire des ouvrages tels que « Comprendre le cerveau de son enfant », écrit par Pascale Toscani.


Nous demandons tous les jours à nos élèves de réfléchir, se concentrer, mémoriser. Il est important de connaître les mécanismes qui sont en jeu lors de ces actions car l’on comprend alors combien il est important de proposer différentes situations d’apprentissage. Les élèves vont pouvoir éprouver leur capacité à mémoriser plus rapidement à l’école primaire notamment sur le long terme. En effet, on demande aux enfants de retenir les tables de multiplications, les leçons d’Histoire, les règles de grammaire, d’orthographe et de conjugaison… autant de bases qui leur serviront tout au long de leur scolarité et une fois sur le marché du travail.

Dans cet article je souhaiterais mettre en avant la musique pour apprendre. Non pas celle qui est mise en fond sonore mais celle qui permet de garder les mots de la leçon en tête.

Utiliser des comptines connues pour la mémoire

Chacun est apte à le faire, à créer que ce soit les parents ou les enseignants. Le premier conseil serait de choisir une chanson connue de la majorité et ayant un air répétitif.

Pour ce faire, prendre une comptine, une chanson enfantine est adapté. Le répertoire français nous fournit un assez vaste choix. Aussi dans ma classe, nous chantons sur « Au clair de la lune », « Sur le pont d’Avignon » ou encore « Frère Jacques ».

On y adapte un texte faisant état de ce que nous sommes en train d’apprendre et nous chantons régulièrement nos apprentissages. Le principe de répétition dans les chansons permet d’ancrer au mieux les notions.

Impliquer les parents dans la méthode

Le deuxième conseil serait de transmettre cette chanson aux parents pour que cet outil soit une aide au travail personnel de l’enfant. Le confinement a permis ce développement de transmissions telles que l’utilisation de youtube, de padlet…

Pour conclure

Les recherches ont montré que chanter peut activer le circuit du plaisir et de la récompense. La musique des chansons enfantines fera écho aux moments partagés avec sa famille, sa fratrie, ses amis en classe…. Et rendra donc la mémorisation de la leçon mise en parole plus ludique et appréciée par nos petits chanteurs.

Nos articles sur la même thématique

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.