Menu
Éducation / Routines & émotions

L’évaluation gourmande pour aider les élèves à mieux gérer leur stress

Les évaluations sommatives sont bien souvent stressantes pour les élèves. Quel que soit leur âge, ils comprennent bien l’enjeu de ces évaluations scolaires. Ce sont celles qui serviront à remplir le livret scolaire unique ou autre document qui servira de jauge pour définir leur niveau. Elles récapitulent les compétences travaillées en amont et sont transmises aux familles qui de par leur regard peuvent aussi générer de l’anxiété pour les élèves.

 

Comment concilier évaluations scolaires et gestion du stress ?

Afin de passer des évaluations scolaires plus sereines, je propose à mes élèves de manger pendant ces dernières. En effet, lorsque nous mastiquons nous régulons le niveau de cortisol responsable du stress. Ainsi, nous libérons de la dopamine aussi appelée « hormone du bonheur ». Le but n’est pas de faire grossir nos élèves. En leur présentant une gourmandise (chocolats, petits gâteaux ou fruits de saison), cela permet de dédramatiser la situation. Ces grignotages leur permettent de faire une pause, de leur redonner du courage. Plusieurs études ont montré que la mémoire immédiate était alors stimulée. Bien sûr il n’y aura pas de résultats miraculeux ! Les élèves qui n’ont pas été très assidus en cours ou qui ont manqué de travail dans leurs révisions avant le jour J. Les petites choses sucrées faciliteront un état de bien-être et les évaluations seront alors associées à une situation plus plaisante. Pour certains, cela leur rappellera également le moment du goûter, après l’école, qui précède ou accompagne les devoirs. C’est le moment pour recharger les batteries et se reconcentrer, se remobiliser pour mener à bien les exercices souhaités.

 

Quel est le moment le plus opportun pour mettre en place une évaluation gourmande ?

De manière à ne pas entraver la faim avant le déjeuner, je fais systématiquement mes évaluations avant la récréation du matin. Ce moment est aussi connu pour être favorable à la concentration pour les élèves.

A noter, qu’il faudra bien prendre en compte les allergies ou intolérances alimentaires de chacun avant de proposer toute nourriture en classe.

Mes élèves sont toujours surpris de recevoir une gourmandise. Ainsi, les évaluations deviennent attendues au fur et à mesure des périodes qui s’écoulent dans l’année. Et ce, sans que leur concentration ne soit altérée !

 

Dans la rubrique Carnets d’école, découvrez également :

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire