Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansL'œil du proLes aires de jeux : une attention particulière pour une sécurité maximale !

Les aires de jeux : une attention particulière pour une sécurité maximale !

Les aires de jeux sont des lieux de vie et d’épanouissement des enfants : ils  font partie des moyens mis à disposition par la collectivité, pour que les enfants restent actifs et en bonne santé. Toutefois, comme tout aménagement, ce sont aussi des lieux “à risques” qui nécessitent la vigilance des gestionnaires, exploitants et des usagers. Ainsi, si tous les accidents ne sont pas évitables, chaque acteur doit être pleinement conscient de ses responsabilités et mettre tout en œuvre pour offrir aux utilisateurs une sécurité maximale. Quelles sont les précautions à prendre lors de l’installation d’une aire de jeux ? Comment s’assurer que les enfants sont en sécurité sur les terrains de jeux ? Découvrez les conseils de notre équipe.

Aires de jeux : la sécurité avant tout

Par définition, une aire collective de jeux est “un espace dans lequel sont installés, de manière permanente, un ou plusieurs équipements permettant à des enfants de moins de 14 ans de jouer dans un cadre collectif.” Ainsi, les aires de jeux des structures petite enfance, des écoles ou encore les aires municipales sont concernées. Fréquentées toute l’année par les enfants, elles doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. Leur aménagement ne peut pas s’improviser et demande un respect scrupuleux de la réglementation en vigueur. Lieu, environnement, équipement et choix des sols sont autant d’éléments que le gestionnaire doit prendre en compte au début du projet.

  • Surface de l’aire : Avant toute installation, le gestionnaire ou l’exploitant (mairie, entreprise, concessionnaire) doit s’assurer qu’il dispose de suffisamment d’espaces pour garantir une installation sûre, tenant compte de l’espace de chute et de la surface d’impact. Par exemple, pour une structure dont une hauteur de chute libre¹ définie par le fabricant est supérieure à 1,5 m, la dimension de la surface d’impact autour de la structure doit être au minimum de 2,5 m.
  • Normes réglementaires : Les équipements d’aires de jeux collectives (cabanes, structures, jeux sur ressort, balançoires, etc.)  sélectionnés doivent obligatoirement répondre à la norme européenne EN 1176:2008 et être adaptés à l’âge des enfants auxquels ils sont destinés. Ainsi, tout produit vendu au grand public est prohibé.
  • Choix des matériaux : Éviter les matériaux métalliques ou revêtement en caoutchouc qui, exposés au soleil, peuvent causer des brûlures.
  • Choix du revêtement du sol : Une surface d’atténuation est obligatoire pour tout équipement d’aires de jeux ayant une hauteur de chute libre¹ supérieure à 600 millimètres. Le matériau utilisé (copeaux de bois, sable, caoutchouc) doit être choisi en fonction de ses propriétés amortissantes. Pour des hauteurs de chute libre¹  inférieures à 1m, vous pouvez opter pour de l’herbe, si celle-ci est bien entretenue.
  • Devoir d’information : L’installation d’un panneau d’information à destination des usagers est fortement conseillé : il doit mentionner la tranche d’âge des utilisateurs et les éventuels risques sur ou à proximité de celle-ci.  

Le bac à sable, l’autre élément indispensable

Réglementairement, le bac à sable n’est pas considéré comme un équipement mais un aménagement d’aires de jeux. Il ne relève donc pas des exigences de sécurité relatives aux aires de jeux collectives mais de l’obligation générale de sécurité. Pour autant, il doit respecter certaines règles :

  • le bac doit comporter un fond et des parois afin de limiter toute source de contamination,
  • les parois ne doivent présenter aucun risque de blessure,
  • le fond doit être conçu afin de permettre l’écoulement des eaux de pluie.

Les jeux de sable sont très appréciés des enfants qui y passent des heures entières. C’est pourquoi, il demande un entretien régulier : il doit être ratissé régulièrement et retourné suffisamment en profondeur pour éliminer tout corps étranger.

Parent ou accompagnateur, restez vigilants !

Bien que les aires de jeux aient été pensées pour que les enfants évoluent en toute sécurité et puissent se dépenser sans compter, quelques consignes de sécurité s’imposent :

  • expliquer à votre enfant les règles de l’aire de jeux : attendre son tour, ne pas pousser les autres, ne pas lancer du sable ou des cailloux ;
  • avant d’orienter les enfants vers les jeux, prendre connaissance des tranches d’âge indiquées sur les panneaux d’affichage et des éventuels risques ;
  • prendre le temps d’examiner les structures sur lesquelles les enfants vont évoluer : repérage des risques éventuels, éléments saillants, contrôle de la chaleur des surfaces en caoutchouc et en métal pour éviter tout risque de brûlure ;
  • enlever tout collier, boucles d’oreilles ou objets présents dans ses poches ;
  • tant qu’il est petit et qu’il n’a pas acquis une motricité parfaite, restez à ses côtés notamment s’il entreprend un parcours difficile.

Voilà, ils sont enfin prêts pour des heures de jeux.

Pour aller plus loin, découvrez GAYA, notre gamme de jeux d’extérieur ainsi que tous nos équipements d’aires de jeux.

¹ Hauteur de chute libre (ou HCL) : elle est définie comme la plus grande distance verticale entre le support de l’équipement spécialement destiné pour le corps et la surface d’impact située en dessous.

 

A lire aussi sur notre blog :

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
Comment aménager sa classe flexible ?

La classe flexible fait de plus en plus d’adeptes en France, peut-être en faites-vous partie ? Après avoir épluché les articles sur le sujet, écouté en ligne de nombreux témoignages de vos consoeurs outre Atlantique… vous êtes fin prêt pour l'aménagement de votre classe flexible ! Seulement de l’idée à la réalisation, vous vous demandez peut-être par où commencer ? Alors nous vous invitons à découvrir dans cet article un exemple d’aménagement de classe flexible en primaire ainsi qu’une sélection produits pour vous donner toutes les clés pour vous lancer !

 

Aménager les espaces pour mieux apprendre

Dans notre article La classe flexible : petite révolution à l’école primaire, nous présentons déjà quelques grands principes à suivre : identification des zones de travail, code couleur, sens de circulation, rangements modulables…

Pour vous inspirer, nous vous proposons ici un exemple de configuration particulièrement adapté pour l’école primaire :

Zone 1 :


Des tables et assises hautes favorisant l’engagement et l’attention des élèves.

 

Zone 2 :


Des tables mobiles disposées en U. Plus conventionnelle, cette organisation permet à l’élève de structurer sa pensée pour les leçons notamment.

 

Zone 3 :


Une banquette confortable et des assises au sol pour créer un centre dédié aux échanges, au calme et à la détente.

 

Zone 4 :


Une grande table favorisant les activités créatives et expérimentales. Grâce aux tabourets bas à roulettes, l’enseignant reste proche des enfants et peut guider facilement les activités.

 

Quel mobilier choisir pour la classe flexible ?

La classe flexible requiert plusieurs phases de test et de réadaptation avant de trouver la formule 100% gagnante. Si vos idées d’aménagement se précisent et qu’il reste plus qu’à les concrétiser, découvrez notre sélection des produits essentiels pour transformer votre classe en un formidable lieu d’apprentissage !

 

Les tables


Une des caractéristiques majeure de la classe flexible réside dans la diversité des surfaces de travail. Laissez libre court à votre créativité en jouant sur les hauteurs (tables hautes, table d’activité mobile…) et les dispositions (en épis, en îlot, en U…). Pour faciliter les changements de disposition, priviligiez les tables avec roulettes. Vous manquez d’espace ? Optez pour les tables rabattables qui s’installent en un seul geste et se rangent tout aussi facilement.

 

Les assises


Qui dit tables de différentes hauteurs, dit assises diverses et variées ! La classe flexible est une subtile adéquation entre la disposition de la zone de travail (au sol, à hauteur d’adulte…) et les besoins de chaque enfant (bouger, se réconforter…).

Ainsi, pour les élèves qui ont la bougeotte, optez pour les supports mobiles : tabouret instable, coussin de stimulation, coussin instable, ballon gymsiège

Si vous aménagez un espace propice à la détente ou à la lecture, optez pour les poufs, grands coussins de sol ou les transats pour enfants.

Et comme tous les enfants sont différents, certains préféreront une assise plus conventionnelle et stable : chaise, tabouret avec repose-pieds, chaise junior haute… Alors n’hésitez pas à conserver vos chaises habituelles !

Enfin, pour bouger aisément entre les espaces et pouvoir se positionner à hauteur des enfants, l’allié idéal de l’enseignant en classe flexible c’est le tabouret bas à roulettes !

 

Les rangements


En classe flexible, les élèves ne disposent pas d’un bureau attitré. En effet, ils sont amenés à explorer différents espaces de travail plusieurs fois dans la journée. C’est pourquoi la modularité et la mobilité des rangements seront un facteur clé dans le bon fonctionnement de votre classe flexible.

Avec les pochettes Nomad, vous pourrez mettre des activités facilement à disposition des enfants. Grâce à leur poignée, elles peuvent être détachées du support mural en toute autonomie puis replacées tout aussi aisément par les enfants une fois l’activité terminée.

Comme pour les tables et les assises, vous pouvez jouer sur la complémentarité des supports de rangement : meuble bas, desserte mobile...

 

Les tableaux


Le temps des tableaux figés au mur semble s’éloigner peu à peu… Piste graphique sur roulettes, tableau pivotant… sont autant de solutions à votre disposition. Grâce à des roulettes, ces tableaux d’un nouveau genre sont facilement mobiles. Ainsi, ils permettent de réorganiser rapidement l’espace classe en jouant le rôle de séparateur.

 

DIY & aménagement classe flexible

Le passage à la classe flexible requiert un certain investissement. Néanmoins, il ne s’agit pas pour autant changer l’ensemble de votre mobilier en une seule fois. Dans un premier temps, vous pouvez, détourner des produits que vous avez déjà ou réaliser quelques travaux de DIY. Si vous êtes à la recherche d’idées, rendez-vous sur notre tableau Pinterest entièrement dédié au sujet !

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :