Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansÉveil, nature et jardinage

Éveil, nature et jardinage

Jardinez avec les enfants !

Le constat

Les enfants passeraient de plus en plus de temps devant des écrans et à l’intérieur des maisons. Or, selon Serge Tisseron*, l’enfant construit avant 3 ans, ses repères spatiaux dans son rapport à l’environnement, et temporels dans les histoires que l’adulte lui raconte. Ce qui est essentiel au bon développement de l’enfant est sa relation aux autres et au monde qui l’entoure. Ainsi, on comprend aisément qu’il n’est pas recommandé de laisser un petit passer du temps devant un écran, à l’intérieur.

La nature et le développement des enfants

Vous l’avez certainement constaté, quand vous promenez Bébé dehors, il s'apaise et souvent, s'endort lors des balades en poussette. Pourquoi ? Il y a une multitude de choses à regarder et à ressentir : des feuilles d’arbre qui se balancent doucement, un rayon de soleil qui vient caresser sa main, des enfants qui courent, des oiseaux qui chantent, des fleurs odorantes… La liste de toutes les découvertes possibles est infinie.

Sachant que le cerveau de Bébé se développe en lien avec les stimuli auxquels il est exposé, le contact avec la nature ne peut que favoriser son développement intellectuel et émotionnel.

Tout au long de son enfance, le petit d’homme va puiser son énergie et assouvir sa curiosité en contact avec la nature. Jouer dehors devient donc essentiel à son bien-être.

Il semble même que les individus en contact avec la nature soient moins perméables aux états dépressifs et au stress.

Jardinez avec les enfants

  • Si vous avez un jardin

Si vous avez la chance d’avoir à disposition un petit coin de terre, investissez-le !

Pensez aux différents moments que vous avez envie de partager dans ce lieu : détente, discussion, jardinage, jeux, etc.

Pour un tout-petit, créez un espace confortable depuis lequel il va pouvoir observer la nature. Un tapis en toile enduite, ou une couverture, peut être utile pour éviter qu’il ne porte à sa bouche ce qu’il trouverait au sol, un cale-bébé pour lui permettre une bonne vision peut également être envisagé. L’essentiel est de lui proposer des positions variées, à l’abri du soleil, du froid, et toute l’attention de l’adulte afin qu’il se sente rassuré.

À partir de 12 mois, l’exploration du jardin devient de plus en plus un objet de curiosité. Accompagnez-le dans ses découvertes en lui permettant d’agir sur son environnement. Proposez-lui une brouette par exemple pour qu’il transporte ses trouvailles et gagne en autonomie.

Nous aimons particulièrement l’idée d’aménager un potager pour enfant. Facile à organiser dès 3 ans, de simples outils suffisent pour mettre en place une activité de jardinage avec l’enfant : un râteau, une pelle, des graines, etc. L’investissement essentiel va être le temps que vous passerez à bichonner vos plates-bandes et à observer les plantes pousser, ensemble.

Vous pouvez également fabriquer un hôtel à insectes. Les enfants sont souvent fascinés par ces êtres plus petits qu’eux. N’hésitez pas à vous munir d’une loupe pour pousser l’observation jusqu’aux minutieux détails de leurs carapaces, pattes et ailes.

  • Si vous avez une terrasse

Même sans jardin, vous pouvez jardiner avec les enfants. Vous pouvez réaliser vous-même des bacs en bois dans lesquels vous ferez pousser vos fleurs, fraises et légumes en tout genre. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, optez pour la petite table d’activités ou encore le bac Caméléon.

Si vous êtes en ville et que vous n’avez ni jardin, ni terrasse, ni même un petit bout de balcon, ne négligez pas les parcs et jardins municipaux. Ils recèlent de trésors qui sauront éveiller tout le génie des enfants. Vous pouvez également vous renseigner sur de nouvelles solutions comme les jardins partagés, très en vogue en ce moment. En plus de faire découvrir la nature, ils permettent de créer du lien avec les voisins.

Les enfants, en apprenant à aimer au plus tôt la nature, seront des adultes en capacité de protéger notre planète… Alors qu’attendez-vous ? Sortez prendre l’air !

*psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches (HDR), chercheur associé au Centre de Recherche Psychanalyse Médecine et Société à l’université Paris VII Denis Diderot.

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
Dormir à la belle étoile quelle drôle d’idée

Chers astro-campeur,

Envie de dormir à la belle étoile entouré de votre petite tribu et  transmettre à vos petits Crusoé des montagnes votre amour de la nature ? Envie d’admirer ensemble la magie des nuits étincelantes, leur expliquer la formation des étoiles et leur signification, écouter les bruits de la nuit ?  Pour vous permettre de réaliser vos envies nous avons veillé toute la nuit. Voici nos 5 conseils pour une nuit à la belle étoile réussie.

Conseil n° 1 : Bien choisir son emplacement

La camping à proximité des marais, aussi appelé “Everglades français” pour plus d’exotisme n’est pas franchement le lieu le plus approprié pour dormir. Le voisinage peut être hostile, surtout la nuit. Les “bzz” menaçants ruineront votre sortie nocturne et vous pourriez vous lever le matin avec un visage taillé façon pop-corn. Préférez un espace dégagé, pas trop éloigné des chemins pédestres, ni trop isolé. Pour les plus réticents, une première nuit étoilée en camping ou dans le jardin de famille peut aussi être envisagée.

Conseil n° 2 : Organiser une sortie repérage

Equipé de lunettes à vision nocture, d’une frontale à énergie “lunaire” et d’un GPS dernier cri, vous vous prenez pour le roi des sentiers, mais méfiez-vous la nature est imprévisible et une sortie de piste est possible. Si le bivouac hors des sentiers battus vous tente, n’hésitez pas à organiser quelques jours auparavant de petites randonnées sur terrains gras ou escarpés. Vous habituerez les enfants à ce nouvel environnement, à ses bruits, à ses animaux et insectes pour qu’ils dorment le soir venu sur leurs deux oreilles.

Conseil n° 3 : Jouer les météorologues

Chaleur, soleil, foudre, éclairs, pluie, ou chutes des températures,  nous avons tendance à oublier que l’été aussi le thermomètre joue les variables. Et si la montagne et son magnifique panorama vous inspire, méfiez vous ! En altitude, le temps change rapidement et les orages se font entendre. Avant de jouer les alpinistes, renseignez-vous auprès de guides ou offices du tourisme sur les conditions climatiques prévues. Pour une nuit sur la plage, le bulletin météo du journal suffira, attention cependant aux coefficients de marées…

Conseil n° 4 : Empiler les couches

Pour éviter de se faire surprendre par la rosée du matin, un conseil empilez les couches. Tapis de sol, de camping, couverture de survie… garantissez-vous la meilleure isolation. On n’oublie pas de se couvrir, parce que l’été aussi les nuits peuvent être très fraîches : T-shirt, polaire, doudoune, chaussettes et même petit bonnet pour les plus frileux. Emmitouflé dans son duvet, protégé par ce cocon de douceur, Ptiloup va se voir pousser des ailes (de papillon).

Conseil n° 5 : Jouer les astronautes

Préparez cette première nuit sous les étoiles en parcourant des livres sur les constellations ou en observant un globe terrestre jour/nuit. Ptiloup sera très fier de décrypter ces nouveaux messages que le ciel lui envoie et s’amusera à rechercher l’étoile polaire, la Grande Ourse, la Petite Ourse ou Cassiopée. Un petit moment de complicité en famille idéal pour partager vos connaissances et attiser la curiosité astronomique de votre enfant. Est-ce l'étoile de grand papi qui brille comme ça ? Les extraterrestres existent-ils ? Peut-on déménager sur une autre planète ? Nul doute Ptiloup sera sur son petit nuage et vous aussi.  

Faites de beaux rêves !

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :