Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansL'œil du proL’œil de l’expert : l’importance du jeu pour l’enfant

L’œil de l’expert : l’importance du jeu pour l’enfant

«Le jeu, c'est le travail de l'enfant, c'est son métier, c'est sa vie.» disait Pauline Kergomard, fondatrice des écoles maternelles telles que nous les connaissons. Stéphanie Labonde, psychologue exerçant dans l’ouest de la France, nous explique l’importance du jeu pour les enfants dès leur naissance.

Quelle est l’importance du jeu dans le développement de l'enfant ?

Le jeu est l’activité principale de l’enfant avec comme finalité pour lui, le plaisir. En revanche, il s’agit d’une activité très sérieuse à respecter au même titre que le travail d’un adulte ! Le jeu est à la fois un moyen de construction et de développement (moteur, affectif et intellectuel) et un mode d’expression des préoccupations de l’enfant dans une tentative de maîtrise des émotions. Selon l’âge, les fonctions du jeu sont différentes :

  • de 0 à 2 ans : les jeux sensori-moteurs développent les cinq sens et la motricité ;
  • à partir de 2 ans : l’apparition du jeu symbolique (jeux d’imitation et du faire semblant), les représentations du réel (jeu de construction), le développement du langage et la socialisation sont les principales fonctions ;
  • vers 5-6 ans, il devient collectif et prend une dimension sociale ;
  • les “jeux à règles” apparaissent vers 7 ans, grâce aux jeux de société.

Pourquoi laisser les enfants choisir leurs jeux ?

Il est très important de laisser l’enfant jouer à tout type de jeu, afin de favoriser l’exploration et l’expérimentation. Plus les supports seront variés, plus les apprentissages seront diversifiés. Ce qui est important n’est pas ce avec quoi il joue mais comment il y joue ! Je constate que les enfants s’intéressent spontanément et jouent de façon similaire et aux mêmes jeux, jusqu’à 3 ans environ.

Faut-il laisser les filles jouer à des “jeux de garçons” et inversement ?

Au-delà de 3 ans, conscients de la différenciation sexuelle et de leur sexe biologique, ils ont tendance à imiter le comportement du parent de même sexe, afin de séduire le parent de sexe opposé. Cette réaction est en lien avec le complexe d’Œdipe. Seulement à certains moments, l’enfant s’essaie à des jeux à connotation féminine ou masculine (regard social), afin de renforcer son positionnement dans la construction de son identité sexuée. J’observe aussi que les garçons et les filles ne jouent pas de la même manière avec le même jeu, à partir de 3 ans. L’utilisation du jeu sera marquée par l’identification de l’enfant à son sexe et à ses préoccupations du moment. Par exemple, au cabinet, j’ai un château de princesse rose très “girly” : les filles jouent avec la princesse, alors que les garçons prennent d’assaut le château avec les soldats. Quand, dans la fratrie, les enfants sont de sexe différents, il est fréquent d'observer que les enfants s’essayent à des jeux opposés (connotés fille ou garçon). Il est important de les laisser faire car cela participe à la résolution de la rivalité fraternelle.

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
10 idées pour augmenter l’activité physique dans votre structure

Il y a un problème croissant d’obésité et de manque d’activité physique chez les jeunes enfants aujourd’hui. En 2013, 12% des enfants de grande section de maternelle étaient en surcharge pondérale et 3,5% étaient obèses. Ces chiffres augmentent avec l’âge. Ainsi, en 2015, chez les enfants et adolescents de 6 à 17 ans, le surpoids ou l’obésité concernaient 16% des garçons et 18% des filles (source : ameli.fr).
La promotion d’un mode de vie sain et actif dès le plus jeune âge est donc très important pour essayer de lutter contre cette tendance.

L’activité physique présente de nombreux autres avantages :

  • elle aide à constituer des muscles et des os solides
  • elle aide à développer la coordination
  • elle aide à renforcer la confiance et l’estime de soi
  • elle aide à la concentration
  • elle favorise un bon sommeil
  • elle diminue le risque de développer des maladies comme le diabète de type 2
  • elle encourage le jeu et l’apprentissage en plein air

 

Voici quelques idées pour augmenter le niveau d’activité physique dans les structures d’accueil, et s’assurer que les enfants font assez d’exercice tous les jours :

Les courses

La plupart des enfants adorent faire la course, que ce soit en équipe ou individuellement, et vous pouvez rendre cette activité plus ou moins compétitive (selon peut-être l'âge des enfants). Vous pouvez choisir parmi de nombreux types de courses, pourquoi pas une course à l’œuf, ou une course en sac. Utilisez des plots pour matérialiser des pistes et en faire un événement.

Les parcours d’obstacles

Cette activité a l’avantage de pouvoir se faire avec le matériel que vous avez déjà à votre disposition, comme des cerceaux, des tunnels, des cônes, des ballons, des cartons, des déguisements etc., ainsi que des équipements de jeux d’extérieur déjà présents tels que des structures d’escalade.

Le jeu du parachute

Il existe de nombreuses activités auxquels vous pouvez jouer avec les parachutes. Par exemple, vous pouvez remplir le parachute de balles et voir à quelle vitesse vous pouvez les faire tomber, (ou les faire passer par le trou au milieu), ou encore appeler deux enfants qui devront échanger leurs places en courant autour (ou en passant sous) le parachute.

Les jeux de lancer

Il existe de nombreux jeux de lancer à faire avec les enfants, destinés à différents âges et demandant différents niveaux d’activité physique. En plus des jeux qui consistent à lancer un objet d’un enfant à un autre, vous pouvez essayer de lancer dans le but de toucher un autre objet, par exemple le jeu classique de balle dans le seau, ou les jeux de cible.

La marelle

Ce jeu contribue à rendre les enfants actifs depuis des centaines d’années (si ce n’est des milliers, on prétend que les Romains jouaient à une version de la marelle). Il est si populaire que de nombreuses cours de récréation de crèches et d’écoles ont une marelle permanente peinte au sol, mais vous pouvez toujours en tracer une à la craie ou utiliser un tapis marelle.

Chanter et danser

Combinez activités physiques et musicales en organisant un concours de danse, ou en jouant aux chaises musicales. Il existe aussi beaucoup de chansons ou comptines avec des actions, telles que “ainsi font font font”, “bateau sur l’eau”...

Les tricycles et trottinettes

Si vous avez suffisamment d’espace extérieur, vous pouvez envisager d’en consacrer une partie à une piste avec une surface adaptée, et d’investir dans différents tricycles et trottinettes. De nombreux enfants y joueront avec plaisir pendant des heures, et c’est un excellent moyen pour qu’ils soient actifs avec une contribution minimum (autre que la supervision), bien qu’il existe aussi l’option de proposer des jeux plus organisés.

Les bulles de savon

Il s’agit d’une activité très simple mais très amusante, idéale pour faire courir et sauter les enfants. Soufflez beaucoup de bulles (vous pouvez utiliser une machine à bulles pour un effet maximum) et demandez aux enfants d’essayer d’en éclater autant que possible (faites attention aux surfaces savonneuses, cette activité fonctionne mieux sur l’herbe).

Les jeux d’action

Encouragez l’activité physique en jouant à des jeux comme Jacques a dit. Un autre jeu d’action consiste à demander aux enfants de se déplacer comme différents animaux (par exemple “imite un kangourou” ou “imite un serpent”).

Les sorties

Emmenez les enfants à l’extérieur de la crèche pour des promenades et sorties régulières. Cela peut être une sortie jusqu’à une aire de jeux, où ils pourront dépenser de l’énergie en utilisant les équipements, ou une visite dans une réserve naturelle à la recherche des petites bêtes.

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "10 Ideas for Increasing Physical Activity in Your Setting".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :