Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansEnfant 3-12 ansLes super-pouvoirs de la musique

Les super-pouvoirs de la musique

L’être humain a besoin de communiquer pour sa survie. Quelle est la place de la musique dans la communication ? Les neurosciences peuvent confirmer aujourd’hui que le cerveau humain est prédisposé pour l’apprentissage linguistique. 

Ce n’est pas tout. Depuis que Steven Pinker, psychologue cognitiviste et chercheur à l’Université de Harvard a déclaré  en 1998 que  « la musique est du gâteau auditoire » le défi est lancé, et de nombreux neuroscientifiques sont aujourd’hui sur le point de pouvoir prouver le contraire.

Aniruddh Patel, de la Tufts University à Boston avance l’hypothèse que l’homme est certainement prédisposé pour la musique, et que les régions du cerveau liés à l’apprentissage linguistique, sont également actives, lorsque l’on pratique de la musique. Avec les découvertes récentes tel que la « flûte Slovène », une petite flûte découverte en Slovénie qui date de plus de 15 000 ans avant les peintures des grottes de Chauvet, la question se pose :

Est-ce que le développement du langage précède le développement d’une pratique musicale chez l’homme ? Ou, est-ce l’inverse ?

Ce qui est clair, en dehors de tout débat scientifique, est que la musique est partout, dans chaque culture, dans chaque pays du monde. Quand nous participons à une activité musicale, nous entrons en résonance avec les autres, notre notion d’identité s’estompe et nous appartenons à un groupe. Cette capacité est fondamentale pour la création et le maintien de sociétés paisibles. (...)

Comment détendre un groupe d’enfants angoissés ?

Délier les langues quand les enfants ne parlent pas la même ? Fêter un moment exceptionnel ? S’unir dans un moment de tristesse ou de deuil ? Par la pratique de la musique ensemble de manière physique, rythmée, chantée et dansée.

L’être humain a besoin de communiquer pour sa survie émotionnelle également. L’enfant qui ne jouit pas d’une communication fluide avec son entourage, connaîtra des difficultés dans son développement. L’enfant qui subit un handicap qui touche à ses capacités de communication a encore plus besoin de la résonance créée par la musique. C’est dans ces moments que nous observons que la musique dépasse la communication verbale.

Nous avons observé un enfant autiste, incapable de créer des liens affectifs, incapable de soutenir une conversation, capable d’entrer en « conversation rythmique » via une activité de question/réponse musicale.

Les enfants souffrant d’un handicap moteur peuvent également ressentir un isolement affectif. Là encore, la musique offre un large panel de participation. Nous avons observé un enfant lourdement handicapé, qui ne peut ni parler ni contrôler son corps, mais qui chantait juste !

Comment créer des sociétés paisibles et altruistes ?

L’une de réponses est très simple et à la portée de tous ! La musique.

 

Pour aller plus loin sur notre blog :

Pour en savoir plus sur l'incroyable travail de L'école Koenig, découvrez le site et leur page Baby Musiking

Fondatrice de l'école KoenigTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :