Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansLes équipements indispensables de l’assistante maternelle

Les équipements indispensables de l’assistante maternelle

Ca y est ! Vous avez décroché votre Graal, la fameuse attestation d’agrément définitif :  vous êtes officiellement assistant.e. maternel.l.e. Mais avant d'accueillir les parents et les bout’chous que vous allez garder, vous devez aménager votre maison et vous équiper en conséquence. Retrouvez dans cet article nos conseils pour vous équiper avec le matériel essentiel.

Les essentiels pour aménager votre maison

Préparez un nid douillet pour accueillir chez vous vos premiers bambins demande méthode et précaution. Espace intérieur, extérieur, environnement, etc, tout l’aménagement de votre maison doit être réalisé pour garantir la sécurité et le bien-être des enfants. 

 Sécurisez votre intérieur

  • installez une barrière de sécurité conforme aux exigences de sécurité pour interdire l’accès aux marches ;
  • insérez des cache-prises pour bloquer l’accès aux prises murales ; 
  • protégez tous les appareils de cuisson et mettez hors de portée des enfants tout produit d’entretien, objet tranchant ou médicament ;
  • vérifiez le bon fonctionnement du détecteur de fumée installé dans votre maison pour prévenir tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone (son installation dans tout logement est obligatoire depuis 2015).

 Aménagez un espace dédié au sommeil 

 Le temps de repos de l’enfant est essentiel pour son équilibre et sa croissance. L’aménagement de l’espace dédié au sommeil doit donc faire l’objet d’une vigilance particulière afin qu’il puisse dormir en toute sécurité : 

  • n’installez pas plus de 2 lits par chambre pour respecter le rythme et le repos de chaque enfant ; 
  • préférez les lits à barreaux (imposés par certains départements), conformes à la norme NF EN716 (norme européenne) et les couchettes empilables pour les plus de 2 ans. Par contre, le couchage sur un matelas à même le sol est proscrit ; 
  • équipez le lit à barreaux d’un matelas parfaitement adapté à la taille du lit et protégez-le avec un drap-housse ; 
  • prévoyez un espace entre chaque lit pour que vous puissiez intervenir ;  
  • utilisez des turbulettes adaptées à la taille et à l’âge de l’enfant (les oreillers et couettes sont proscrits). 

Aménagez un coin change  

 Le change fait partie intégrante des différents soins à apporter aux bébés que vous accueillez. Selon l’âge des enfants, vous aurez à effectuer ce soin 2 à 5 fois par jour : alors, autant prendre toutes les dispositions pour passer un moment agréable tous les deux. Vous devez d’abord veiller à sa sécurité en utilisant une table à langer stable et conforme à la norme NF EN 12 221. Idem pour le matelas à langer : préférez un matelas à forme incurvée ou hauts rebords pour une sécurité optimale de Bébé. Comme vous devez garder un œil (et une main) sur lui, placez tous les produits dont vous avez besoin (couche, liniment, etc.) à portée de main.  

Préparez un espace dédié au repas

Lorsque vient le temps du repas, vos petits marmots, d'âge bien souvent différents, vont crier famine. Pour rendre ce moment convivial et que vous puissiez garder un œil bienveillant sur chacun des enfants, placez-les autour d’une même table : les moins de 3 mois bien installés sur une chaise haute ; les plus grands qui se tiennent bien assis pourront bénéficier d’un réhausseur à fixer sur une chaise. Ainsi, tous pourront prendre le temps, partager ce moment ensemble, développer leur curiosité alimentaire et gagner en autonomie, les plus petits imitant les plus grands. 

En complément, faites le choix d’assiettes et couverts adaptés à chaque âge

  • des biberons, tasses et cuillères facilitant la prise de repas de Bébé ;
  • de la vaisselle ergonomique et ludiques favorisant son autonomie ;
  • de la vaisselle incassable pour plus de sécurité quand l’enfant mange seul.

Le temps du jeu et des apprentissages 

Autre moment important : le temps des jeux et des activités manuelles. Pas besoin de créer un salle de jeux pharaonique : un environnement riche en expérimentation et adapté à chaque âge favorisera l’éveil et le développement de chaque enfant. Pour varier les plaisirs tout en respectant le rythme de chaque enfant, vous pouvez alterner jeux libres et activités dirigées à différents moments de la journée. 

Quelques exemples de jeux incontournables que vous devez avoir en votre possession pour : 

Comment choisir ses jeux et jouets ? 

Le choix de ces derniers est très important : ils doivent répondre à des normes très strictes (les normes NF et CE sont un minimum), respectant les exigences applicables aux jouets destinés aux moins de 3 ans. Pour plus de sûreté, optez pour des jeux et jouets respectant la norme NF EN 71-1, 2 et 3. 

 

Dès 12 mois, vous pouvez aussi proposer aux enfants de dessiner, de peindre ou même de cuisiner lors d’activités créatives (découvrez nos idées pour vous inspirer).  

L’apprentissage passe aussi par des sorties au grand air : 

Voilà vous êtes parés : vous pouvez maintenant accueillir vos petits loupiots ! 

Pour aller plus loin :

 

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
Pourquoi les enfants ont besoin d’aide pour réaliser une tâche ?

Entre 1 et 3 ans, l’enfant a besoin d’un petit coup de pouce de votre part pour réaliser une tâche. En effet, son cerveau ne sachant pas encore organiser ses tâches, l’enfant est focalisé sur le moment présent.

Ce nouvel épisode de la série Dis-moi vous aide à comprendre le schéma de pensée de l’enfant et vous donne quelques astuces pour l’aider à organiser la tâche à réaliser.

Dis-moi… Pourquoi les enfants ont besoin d’aide pour réaliser une tâche ?

Notre petit Ludovic se prépare pour jouer avec de la pâte à modeler. Mais son éducatrice lui demande de ranger d’abord le casse-tête de train, avec lequel il jouait. Son envie de profiter du moment présent prend alors le dessus et lui fait oublier la consigne de son éducatrice : Ludovic recommence à jouer. Cette attitude est tout à fait normale pour un enfant de son âge : plus l’enfant est jeune, moins il est capable de planifier. Son cerveau n’est pas assez mâture : l’enfant est alors davantage concentré sur le moment présent et le plaisir immédiat.
Ainsi, vous pouvez diviser la tâche en plusieurs étapes compréhensibles et à répéter les consignes. Dans le cas présenté, l’éducatrice indique à Ludovic de ranger les pièces dans la boîte puis, elle lui signifie d’aller placer la boîte sur l’étagère.
L’adulte permet ainsi à l’enfant de développer sa propre capacité de planification, ce qui est indispensable notamment pour l’ensemble des tâches quotidiennes.

Comment accompagner l’enfant ?

  • Nommer et décrire les tâches à réaliser
  • Accompagner l’enfant dans la priorisation et l’aider à séquencer ses tâches
  • Etre un acteur accompagnant sans se substituer à l’initiative de l’enfant
  • Valoriser les tâches accomplies
  • Donner des consignes courtes et concrètes
  • Découper la tâches en petites parties
  • Être un modèle, faire preuve d’exemplarité
  • Instaurer des routines
  • Offrir des choix et apprendre à sélectionner

Pour aller plus loin

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :