Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansLES GRANDS DOSSIERSDoit-on empêcher l’enfant de se chamailler et de se pousser ?

Doit-on empêcher l’enfant de se chamailler et de se pousser ?

“Doit-on empêcher l’enfant de se chamailler ?”, une question à laquelle tous les éducateurs et parents sont confrontés. Les adultes n’aiment pas voir les enfants se chamailler car ils ont peur que ces derniers se fassent mal ou que ce soit une “vraie bagarre”. Pourtant, les jeux de bataille sont positifs sur le développement des tout-petits. Ce nouvel épisode de la série “Dis-moi” est là pour répondre à vos questions principales :

  • Quelle est la différence entre le jeu de bataille et la vraie bagarre ?
  • En quoi le jeu de bataille est instructif ?

Ce que raconte la vidéo

Un groupe d’enfants âgés de 4 ans jouent au toboggan : ils se poussent et se chamaillent sous l’œil de l’éducatrice qui veille, à ce qu’il n’y ait pas de débordements.

Pourquoi avoir filmé cette situation ?

Que vous soyez professionnel ou parents, il est important que vous puissiez faire la différence entre les jeux de batailles constructifs et la bagarre. Cette vidéo a pour objectif de faire évoluer vos pratiques et votre regard sur ce jeu.

Dis-moi… doit-on empêcher l’enfant de se chamailler et de se pousser ?

Les jeux de bataille et de chamaille sont une source de plaisir tant pour les filles que pour les garçons. Leur intérêt pour ce jeu apparaît vers deux ans :  ils y apprennent alors à mesurer et contrôler leur force. Le jeu de bataille est un amusement où les deux enfants se chamaillent avec les mains ouvertes et sont tous deux gagnants à la fin.

Différencier le jeu de bataille de la véritable bagarre

Avant d’intervenir, l’adulte doit bien observer la situation pour pouvoir faire la différence entre les jeux de bataille et la bagarre. Dans les jeux de bataille, tous les enfants rient et sourient car ils ont du plaisir ; dans une bagarre, un des enfants perd le contrôle de ses émotions et de ses gestes. Dans une bagarre, un enfant domine, ce qui enlève aux autres le plaisir de jouer.

Le jeu de bataille, une étape du développement

Certains parents pensent que les jeux de bataille ou chamailleries peuvent mener à la bagarre, ce qui est rarement le cas. Au contraire, les enfants s’amusent à se chamailler : ils apprennent ainsi à contrôler leur impulsivité et à ne pas blesser l’autre. L’adulte peut même se joindre au jeu, en modérant sa force et en laissant les enfants prendre le dessus - devenant ainsi un modèle pour les enfants.  

Comment accompagner l’enfant ?

  • Observer les enfants afin de s’assurer qu’il s’agisse d’un jeu dans lequel chacun a du plaisir.
  • Lorsqu’un des enfants a toujours le dessus ou ne s’amuse pas, séparez-les.
  • Si le jeu de bataille se transforme en bagarre, séparer les enfants et faire un rappel des règles, non des interdits !
  • Si vous êtes un éducateur, transmettez l’information aux parents afin que l’enfant ait une continuité dans l’accompagnement de son développement.

Pour aller plus loin

  • Les jeux de batailles permettent de faire des apprentissages sociaux comme la maîtrise de soi, le sentiment de réciprocité et les comportements adéquats avec les pairs. 
  • Un enfant qui participe à des jeux de batailles aura moins recours à l’agression physique.  ().
  • Les jeux de guerre sont très populaires chez les enfants vers 3 ans. Dans le cadre d’une activité ludique où l’enfant prend du plaisir : ces jeux sont symboliques car ils permettent d’apprendre à gérer l’angoisse, de développer la coopération et l’imagination. 
  • Vous pouvez aussi visionner à nouveau la présentation sur l’agressivité chez le jeune enfant du Pr. Grégory Michel au sein du Train Petite Enfance et Parentalité : https://www.youtube.com/watch?v=kh8zhulucVQ)

En savoir plus sur l’auteur de la vidéo :

L’association Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance accompagne les équipes de professionnels de la petite enfance lors de formations et analyse de pratiques. Plus d’informations sur  www.eduensemble.org

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Fondatrice
d’Ensemble pour l'Éducation
Tous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
6 jeux pour développer la motricité des enfants

Les premières années de la vie d’un enfant sont les plus importantes pour le développement et la pratique de la motricité. C’est le moment où les enfants apprennent pour la première fois à s'asseoir, à se tenir debout, à ramper, à sauter, à pousser et tirer, et c’est le moment où ils apprennent à affiner toutes ces nouvelles compétences. Le matériel spécialisé est un excellent moyen pour les enfants de pratiquer et d’améliorer ces mouvements qui constitueront une base pour la motricité fine.

Voici quelques-uns des meilleurs équipements pour le développement de la motricité des enfants :

1. Les modules et structures de motricité

Utilisés dans le cadre d’activités éducatives structurées, les modules et les structures de motricité sont un très bon moyen pour les enfants de développer leurs capacités de mouvement et de coordination. En plus de grimper, ils peuvent explorer des tunnels et développer leur confiance en eux en prenant conscience de ce qu’ils peuvent accomplir par eux-mêmes.

parcours motricite enfant

 

2. Les parcours d’équilibre

Utilisés à l’intérieur ou à l’extérieur, les parcours d’équilibre constituent une excellente et stimulante première approche au concept d’équilibre. Exigeant toute leur concentration, les enfants doivent apprendre à franchir les différents éléments du parcours tout en faisant attention à ne pas glisser. Une activité amusante qui est aussi un bon moyen de développer ces habiletés motrices fondamentales.

parcours equilibre enfant

 

3. Le jeu du parachute

Que ce soit en petit groupe ou plus nombreux, le jeu du parachute est un excellent outil pour travailler sur la coopération et les capacités d’écoute, et pour développer la coordination d’un enfant.
Il peut même être utilisé comme médiateur pour les enfants ayant des difficultés d’attention.
Que vous ayez un simple parachute, ou un jeu du parachute avec des balles, tout un monde de jeux nouveaux et amusants vous attend pour apprendre et explorer !

jeu du parachute

 

4. Les porteurs

Chauuuud devant ! Simples et efficaces, les porteurs peuvent aller dans n’importe quelle direction et même tourner sur eux-mêmes. Ils sont un moyen fantastique d’aider un enfant à améliorer son orientation spatiale et ses compétences psychomotrices.
Qu’ils soient faits pour une utilisation à l’intérieur comme le porteur Woody, ou qu’ils soient plus adaptés pour aller faire un tour dehors, ils apporteront à coup sûr des heures d’amusement aux enfants, tout en les aidant à apprendre le mouvement.

porteur enfant en bois

 

5. Les jeux de lancer

Les jeux de lancer classiques ne sont pas seulement amusants, mais sont un moyen efficace pour les enfants de développer et de pratiquer leur dextérité et leur motricité.
Disponibles dans une gamme de matériaux souples ou rigides, ils peuvent constituer une activité idéale pour les jours de pluie à l’intérieur, ou à l'extérieur par beau temps.

jeux de lancer enfant

 

6. Les bascules

Adaptées pour un, deux ou trois enfants, les bascules sont une manière formidable d’encourager le mouvement, développer la motricité et l’équilibre, et peuvent même enseigner l’importance du partage et de la communication. Avec une base stable et sans arêtes vives, ce sont des jouets amusants et sécurisés pour une utilisation à l’intérieur ou à l’extérieur - mais ne basculez pas trop loin !

bascule 3 places enfant

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "6 of the Best Toys for Child Motor Skills Development".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Bébé 0-3 ans
Comment développer les compétences mathématiques dès le plus jeune âge

Les mathématiques ne sont pas seulement une partie importante des programmes scolaires, ce sont des compétences essentielles qui nous permettent de réaliser toutes sortes de tâches quotidiennes. Il n’est jamais trop tôt pour initier les enfants aux concepts mathématiques ; la petite enfance est une période capitale pour le développement du cerveau, il est donc important de réfléchir à la façon dont vous pouvez aider les enfants à acquérir des compétences mathématiques.

Lorsque vous prévoyez les activités, pensez à les rendre aussi amusantes que possible ; plus les enfants s’amusent, plus leur niveau d’implication est élevé. Cela conduira à un meilleur apprentissage, et surtout, des associations positives avec l’apprentissage des concepts mathématiques. Tout cela contribuera à mettre en place des bases solides pour la prochaine étape de leur éducation.

Voici des idées d’activités pour encourager le développement de différents types de compétences mathématiques :

Compter

Aider les enfants à reconnaître et à compter les nombres de 1 à 10 leur sera très utile quand ils entreront à l’école. Compter peut être facilement intégré dans la plupart des activités quotidiennes (par exemple compter les biscuits, les blocs de construction, les crayons), mais il existe de nombreuses autres façons de développer cette compétence :

Trier

Être capable de classer des éléments est un aspect clé des mathématiques. L'association et le tri, par exemple par taille, forme ou couleur, aide les enfants à comprendre le monde et à développer leur pensée logique. Voici quelques façons de soutenir ces compétences :

  • Mettre en place des activités de tri : il existe de nombreuses variantes à explorer, mais vous pouvez par exemple demander aux enfants de trier les crayons par couleur, les pâtes par forme, ou les blocs de construction par taille.
  • Les jeux de tri : il existe de nombreux jeux éducatifs conçus pour aider à développer les compétences de tri
  • Intégrer le tri dans d’autres activités : demandez aux enfants de trier les objets lorsqu’ils rangent, ou intégrez le tri aux promenades dans la nature (par exemple ramasser des feuilles puis les trier par forme, couleur ou taille)

Reconnaître les suites

Apprendre à reconnaître les suites est une partie importante du développement des capacités de raisonnement. Il existe de nombreuses manières de soutenir les jeunes enfants avec la reconnaissance des suites, qui se classent en deux catégories : trouver des suites et créer des suites. Voici des idées pour chacune d’entre elles :

  • Trouver des suites : aidez les enfants à chercher des suites dans tout ce qui les entoure : sur les vêtements, sur les photos, pendant que vous vous promenez etc. Parlez-leur des couleurs/formes/séquences pour les aider à comprendre les suites. Vous pouvez également explorer des formes de suites plus abstraites, par exemple dans leur routine quotidienne.
  • Créer des suites : laissez les enfants faire preuve de créativité avec des gommettes, des tampons ou des perles pour créer des suites ; tapez dans vos mains ou battez le rythme, en créant une séquence ; demandez aux enfants de traverser la pièce ou le jardin en effectuant une série de mouvements répétés (par exemple sauter, faire un grand pas).

Reconnaître les formes

La capacité à identifier les formes est le fondement de l’apprentissage de la géométrie. Avant leur entrée à l’école primaire, la plupart des enfants devraient être capables de reconnaître les formes de base, c’est-à-dire le cercle, le carré, le rectangle et le triangle. Il existe de nombreuses activités pour soutenir cet apprentissage, par exemple :

  • Partez à la chasse aux formes : à la crèche, dans le jardin ou en promenade, demandez aux enfants de chercher des formes dans leur environnement quotidien (par exemple, la roue d’une voiture est un cercle, la porte est un rectangle).
  • Soyez créatif avec les formes : utilisez des tampons ou des emporte-pièces de formes géométriques pour les activités créatives.
  • Jeux de tri et d’association de formes : de nombreuses ressources sont disponibles pour travailler la reconnaissance des formes

maths reconnaissance des formes

Mesurer et comparer

Déterminer si un objet est grand, lourd ou rapide, et si un autre est petit, léger ou lent en comparaison, peut être un aspect vraiment amusant et engageant de l’apprentissage de mathématiques. Il existe de nombreuses activités que vous pouvez faire avec les jeunes enfants, en utilisant des unités de mesure standard et non standard :

  • Cuisiner : choisissez une recette simple et demander aux enfants d’aider à mesurer les ingrédients
  • Expérimenter différentes façons de mesurer : calculez la longueur du jardin en comptant les pas, en utilisant un mètre gradué, en utilisant un balai
  • Organiser un concours de construction : demandez aux enfants de construire des tours avec des blocs, puis de compter le nombre de blocs pour mesurer et comparer leur hauteur
  • Jouer avec des chronomètres : chronométrez les enfants faisant la course, ou effectuant certaines activités, et comparez leur vitesse
  • Deviner le volume : remplissez différents récipients avec de l’eau et faites deviner aux enfants celui qui en contient le plus, celui qui en contient le moins. Utilisez un verre doseur pour noter les volumes et dévoiler les résultats.

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "How to Develop Early Numeracy Skills".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :