Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansL'œil du proLe rôle de l’adulte dans le jeu et l’apprentissage en plein air

Le rôle de l’adulte dans le jeu et l’apprentissage en plein air

« S'amuser n'est pas un jeu facile », selon Helen Bilton, auteur et professeur associée à Université de Reading.

Selon Tim Waller (2011), les adultes ont un rôle essentiel à jouer dans l'amélioration de la qualité des expériences des enfants en plein air. Ce point de vue est approuvé par Early Years Foundation Stage (EYFS), qui insiste sur le fait que « le comportement et l'attitude des adultes à l'extérieur ont un profond impact sur ce qui s'y passe et sur l'apprentissage des enfants. Il est donc vital que les enfants trouvent le soutien d'adultes attentifs et engagés, qui aiment être en plein air et qui comprennent l'importance de l'apprentissage à l'extérieur. » (Department for Children, Schools and Families, 2008)

Le rôle essentiel de l’adulte

Pour être vraiment efficace, les mêmes priorités et ressources doivent être attribuées au jeu et à l'apprentissage en plein air qu'à l'intérieur, pour les enfants de moins de 5 ans. Le personnel doit alors aborder les activités de plein air avec le même professionnalisme qu'ils apportent dans la salle de classe. Pour Helen Bilton, « envisager le jeu en plein air comme le moment de pause du personnel revient à prendre en compte les besoins du personnel, pas ceux des enfants.» Les découvertes récentes soutiennent ces affirmations et indiquent que « les enseignants devraient être en mesure d'encourager le développement des fonctions exécutives en aidant les plus jeunes à planifier leurs activités, en leur apprenant à s'arrêter, penser puis agir, ou à prendre part à un jeu d’imitation »

Quelles attitudes adopter ?

Si les expériences en plein air sont faites pour accompagner le développement des enfants, le personnel doit adopter des rôles et des pratiques professionnels qui y contribuent de manière positive.

La planification et l’organisation des activités sont indispensables : une observation minutieuse de l’attitude des enfants et de leurs actions pendant l’activité est essentielle car c’est une source d’informations sur la pratique actuelle et future. Les observations apportent des données essentielles sur le développement de l’enfant et permettent aux professionnels de répondre à des questions telles que :

  • « Que devons-nous modifier, étendre ou développer pour construire et/ou stimuler l'intérêt de l'enfant, ses besoins, son développement, ses compétences, ses connaissances et sa compréhension ?
  • Comment pouvons-nous nous assurer que cet enfant, ainsi que tous les autres, aura accès à des opportunités d'apprentissage stimulées par le jeu ? » (Solly, 2015)

Interventions lors de l'apprentissage

S’il est vrai que la plupart des jeux en plein air sont fréquemment menés par les enfants, cela n'implique pas que les adultes doivent rester des observateurs passifs. En fait, les adultes vont parfois devoir interagir ou collaborer et devront être prêts à interpréter et apporter leur aide dans des situations de jeu où ces interventions seront bénéfiques pour l'enfant. Ces adaptations ou perfectionnements devront toujours être jugés attentivement (durée et étendue de l'intervention des adultes) et ne devront jamais constituer la principale forme d'interaction. Cependant, lorsqu'elles arrivent à point nommé, ces formes d'intervention, sous forme de soutien permettent aux jeunes enfants d'avancer dans leur pensée et leur apprentissage.

Les qualités indispensables d’un animateur

Un animateur travaillant auprès des enfants doit savoir s'adapter et posséder un large éventail de qualités personnelles. Si certaines de ces qualités comme la flexibilité, le compromis et le pragmatisme peuvent être acquises et développées à travers la pratique et l'expérience, d’autres qualités relèvent sans doute de caractéristiques plus innées. Cette dernière catégorie pourrait peut-être s'appliquer à des qualités telles que la créativité, la patience et la persévérance.

Comme pour beaucoup de caractéristiques personnelles considérées comme « essentielles à la formation », il est normal de se sentir intimidé par la portée de ces exigences théoriques. Dans la pratique, cependant, il est beaucoup plus important de comprendre et de reconnaître comment ces qualités contribuent à une expérience d'apprentissage de qualité pour les jeunes enfants. Pour les professionnels conscients de cela, le profil personnel est alors une question de carrière, abordée par le développement professionnel continu.

Un grand nombre de ces qualités doivent s'associer et interagir dans tout rôle d'adulte, et pour cela il faut :« ... être vigilants, observer, examiner, anticiper les problèmes, savoir qui a besoin d'aide, tout en respectant l’intimité de chaque enfant. » (Bilton, 2002)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :