Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilBébé 0-3 ansL'œil du proLES GRANDS DOSSIERSComment adoucir la séparation du matin ?

Comment adoucir la séparation du matin ?

En tant que parent, vous vous êtes peut-être déjà senti démuni face à la tristesse, le chagrin ou la colère des enfants quand l’heure de se séparer arrive. Comment adoucir cette séparation ? Quel rôle peuvent jouer les professionnels lors de l’accueil du matin ?

Ce que raconte la vidéo

Sofia (±2 ans) a du mal à quitter sa maman quand celle-ci l’amène le matin dans sa crèche.

Pourquoi avoir filmé cette situation ?

Cette situation de la vie quotidienne permet de mieux comprendre la posture éducative à adopter, lorsqu’une séparation est difficilement vécue et l’importance de la co-éducation.

Dis-moi… pourquoi l’enfant ne contrôle pas ses colères ?

Quitter son parent le matin peut être un défi pour l’enfant. C’est pourquoi, l’éducateur(trice) doit être très attentif(tive) lors de l’accueil des enfants : remarquer la tristesse d’un enfant, la nommer et prendre le relais auprès de l’enfant pour lui offrir du réconfort. La séparation est un défi que l’adulte doit accompagner en restant à proximité de l’enfant, en lui parlant doucement et en lui donnant le temps nécessaire pour s’acclimater avant de rejoindre les autres enfants du groupe pour jouer.

Pour cela, un contact régulier entre les parents et les professionnels est-il important pour échanger et s’assurer du bien-être de l’enfant. Ainsi, dans cette vidéo, l’éducatrice a développé un petit rituel rassurant en collaboration avec les parents.

Comment accompagner l’enfant ?

  • Accompagner l’enfant dans la séparation par des rituels
  • Collaborer avec les parents de façon sereine pour augmenter le sentiment de sécurité de l’enfant. Les parents peuvent passer le relais facilement aux éducateurs en rassurant l’enfant (« je vois que Sophie va prendre bien soin de toi/a prévu des activités intéressantes... Tu auras plein de choses à raconter quand je viendrais te chercher »).
  • Une séparation est plus facilement vécue quand l’enfant perçoit que ses parents sont en confiance avec les éducateurs.

(Source EPEPE)

Pour aller plus loin

  • Synthèse sur les émotions de l’enfant sur l’encyclopédie sur le développement du jeune enfant (http://www.enfant-encyclopedie.com/emotions/theme-complet)
  • L’angoisse de séparation : étape de développement de l’enfant (https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/soins/fiche.aspx?doc=angoisse- separation)
  • L’impact d’un accueil de qualité dans les services d’accueil collectif ou individuel sur le développement de l’enfant (http://www.enfant-encyclopedie.com/services-la-petite-enfance-education-et-accueil-des-jeunes-enfants/synthese).

A lire aussi sur notre blog sur la thématique “Émotions” :

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
Apprendre à ranger sa chambre

La chambre de votre enfant est envahie de jouets et gadgets en tout genre. Garder un lit fait plus de 10 minutes est une victoire personnelle et marcher sans écraser un seul jouet une prouesse d’équilibriste (non parce qu’un lego sous un pied c’est juste ….très douloureux…).

Parce que nous vous comprenons, nous sommes partis à la recherche d’astuces pour une chambre rangée ou proprement désorganisée toute l’année.

Penser accessibilité

Il faut penser petit. Aux yeux de votre enfant, vous êtes un géant. Tout vous est accessible (étagère, penderie, table à langer, lit). Vous êtes parfaitement autonome et Ptiloup aimerait bien l’être aussi. Attention “il ne s’agit pas d’abandonner un enfant à lui même pour qu’il fasse ce qu’il veut mais de lui préparer un milieu où il puisse agir” comme nous l’indique Maria Montessori. Chouchou doit simplement être acteur de son environnement. Réalisez ou achetez des meubles à sa taille. Équipez-vous de mini-bacs comme le bac à album Up et attribuez chaque bac à une catégorie de jeu : Ex : le bac à poupée, le bac à voitures, le bac à doudous….C’est un premier tri et c’est surtout très efficace pour retrouver la dernière voiture rouge qui roule super vite (parmi des dizaines de voitures rouges qui roulent super vite).

Créer des espaces

Non, la couette n’est pas un tapis de courses, le lit un trampoline et les rideaux ne sont pas franchement conçus pour faire une cabane….quoique dans une cabane, on dort très bien. Mais pour éviter que le bazar ne devienne un état permanent de la chambre, on crée des espaces. C’est ce qu’on appelle le bazar organisé 😉

  • L’espace pour dormir : Lit, commode, veilleuse… Cet espace cosy, douillet invite au repos et doit être accessible pour faciliter l’autonomie (par exemple le lit cocon…) Ainsi, si Ptiloup ressent le besoin de se reposer il ira “se ranger” tout seul comme un grand.
  • L’espace pour jouer. Dans cet espace, c’est simple il y a des jeux, des jeux et encore des jeux. Il n’est pas nécessaire d’y entreposer tous les cadeaux de Noël. Un florilège de 3 à 6 types de jouets fera l’affaire. Échangez certains jouets tous les 2 ou 3 semaines pour stimuler l’éveil de votre enfant et faites appel à sa créativité et à son imaginaire.
  • L’espace pour s’habiller et faire sa toilette. Attention il ne s’agit pas d’aménager un dressing avec salle de bain attenante. Une petite penderie avec une commode avec quelques tiroirs suffisent. Accrochez un petit miroir au mur pour que Ptiloup puisse s’habiller (ou choisir sa tenue) tout seul le matin. Et le soir, on n’oublie pas de mettre ses chaussettes et son slip étoiles dans le bac à linge sale.

Expliquer ce que c’est que ranger

Nous avons tous une vision du rangement (et de la propreté) différente. Pour un enfant, ranger rimera le plus souvent avec cacher. Pour l’adulte, ce sera trier, nettoyer, plier, regrouper (sans entasser). Alors, pour éviter toute déconvenue, crise et hurlement, pourquoi ne pas prendre le temps d’expliquer ce qu’on entend par ranger et accompagner Ptibout dans sa démarche. Par exemple :

Pour les enfants de moins de 3 ans :

  • Ranger ses livres et ses jouets
  • Ranger son cartable
  • Préparer ses vêtements pour le lendemain
  • Ranger son manteau et ses chaussures

Pour les plus de 3 ans :

  • Faire son lit avant de partir à l’école
  • Ranger son bureau pour les leçons
  • Ranger ses vêtements dans la commode
  • Préparer et ranger sa boîte à goûter

Le ménage et ses vertus

Aussi étrange que cela puisse paraître, le ménage a de nombreuses vertus thérapeutiques et éducatives (oui, oui !). En rangeant leur chambre, les enfants apprennent à devenir autonome. Ils acquièrent des automatismes (qui sauront faire la différence à l’adolescence…). Vous leur faites confiance, ils se sentent responsables et utiles. Et puis ils ne s’agit pas de transformer Ptiloup en Cosette des temps modernes, le rangement c’est aussi à quatre, six ou huit mains quand c’est vraiment le bazar. Pourquoi ne pas imaginer un jeu “celui qui range le plus vite…?”  Et vous verrez... ça se passera tout de suite mieux.

Retrouvez nos autres astuces “chambre enfant” sur l’article Aménager une chambre d’enfant

Quelques objets pour une chambre au carré :

BAC À ALBUMS Up

Contour de matelas Cocon + Matelas Waterproof

RANGEMENT

ARBRE PORTEMANTEAU Cactus

Coffre

Sources :

Huffington post

Parents

Blog assistante maternelle

Naître et grandir

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :