Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansL'œil du proPourquoi les activités manuelles sont-elles importantes en maternelle ?

Pourquoi les activités manuelles sont-elles importantes en maternelle ?

 6 bonnes raisons de proposer des activités manuelles 

La pratique d’activités manuelles permet à l’enfant d'agir sur la matière, les matériaux en se servant d’outils pour créer ou fabriquer. En parallèle du développement de cette habileté manuelle, il va, selon Maria Montessori, développer ses capacités intellectuelles : “[…] l’intelligence de l’enfant atteint un certain niveau, sans qu’il fasse usage de sa main; l’activité manuelle lui fait atteindre un niveau plus élevé, et le petit enfant qui s’est servi tout seul de ses mains présente un caractère plus fort.” (citation extraite de L’esprit absorbant de l’enfant). Mais, l’apport des activités manuelles vont bien au-delà : à travers leurs créations, les enfants développent de nombreuses capacités : 

  • la créativité et capacité à faire des choix esthétiques ;
  • la motricité fine et coordination occulo-manuelle : proposez aux enfants différents outils (pinceaux, ciseaux, colle) pour qu’ils puissent les manipuler à leur guise et ainsi exercer leur habileté. Comme c’est “en forgeant qu’on devient forgeron”, les activités de découpage, collage ou de pâte à modeler les aideront à améliorer la précision de leurs gestes ;
  • la capacité de mémorisation et de compréhension : les activités créatives réalisées dans un but pédagogique comme dessiner une fleur ou modeler un hérisson se révèlent un point d’appui pour intégrer de nouvelles notions ;
  • l’expérimentation, notamment à travers des découvertes sensorielles : gouaches au doigt, sables et pâtes à modeler sensoriels, argiles, pâte à sel, papiers sont autant de matières qui éveillent les sens des enfants ;
  • la concentration, patience et persévérance, améliorant l’estime de soi ;
  • le langage et le vocabulaire quand ils décrivent leur oeuvre.

Vive la peinture et la colle 

En Toute Petite Section et Petite Section, les activités manuelles occupent une place prépondérante. Parmi les ateliers le plus prisés, on retrouve le collage et la peinture. En effet, celles-ci offrent aux enfants la possibilité de découvrir différentes matières, d’exercer leur dextérité et d’appréhender de nouveaux outils (tubes de colle, pinceaux, ciseaux…). Ces ateliers leur permettent aussi d’appréhender l’organisation de l’espace en fonction de la taille et de la forme du support. Voici quelques exemples d’activités simples à mettre en place en classe : 

  • Collage de feuilles : Après une petite sortie en forêt où chaque enfant a bien pris soin de ramasser des feuilles de différentes tailles et couleurs, donnez une feuille de papier à chaque élève pour qu’il puisse y dessiner un tronc d’arbre. Il ne lui reste plus qu’à coller les feuilles récoltées autour de son dessin pour donner vie à l’arbre.
  • Collage Sapin de Noël : Même principe ! Dessinez une forme de sapin sur une feuille puis laissez chaque enfant le décorer à sa guise en y collant gommettes, formes d’étoiles etc.
  • Peinture propre : Oui, ça existe ! Mettez quelques gouttes de peinture sur une feuille, placez le tout dans une pochette en plastique fermée hermétiquement et le tour est joué ! Les enfants peuvent mélanger les couleurs sans en mettre partout.

 Proposer des bricolages toute l’année 

Proposer des activités intéressantes tout au long de l’année scolaire permet de stimuler la curiosité naturelle des enfants et d’enrichir leur connaissance tactile et intellectuelle des différents matériels utilisés. Pour varier les activités et explorer différents thèmes pédagogiques, vous pouvez : 

  • vous appuyer sur les fêtes ou événements qui rythment l’année :

  • créer des ateliers autour de thématiques spécifiques :

    • un personnage ou un livre comme la collection Le Loup,  
    • la sensibilisation à la nature et à l’environnement,
    • la découverte des arts visuels : découvrir une oeuvre artistique et s’inspirer pour créer la sienne (ex : à la manière de Vassily Kandinsky)
  • vous inspirez de la mine d’idées présente sur Pinterest. Chaque mot-clé saisi vous apporte des centaines d’idées !

A vos marques, prêts, créez ! 

Sources : 

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Bébé 0-3 ans
Le choix du lit à partir de 2 ans

 

Votre tout-petit a la bougeotte et se sent à l’étroit dans son petit lit bébé ? Ne serait-il pas le bon moment pour passer à un lit de “plus grand” ? Ou du moins de passer à un lit plus adapté à son gabarit et à ses besoins. Mais la grande question existentielle qui se pose est : quel lit choisir ? Jusqu’ici, vous êtes passé par une ou plusieurs solutions de lit bébé : couffin, berceau, cododo, lit à barreaux … Mais aujourd’hui, vous commencez à vous poser la question pour votre loulou, quand vais-je devoir le changer de lit ? Y a-t-il un âge pour changer de lit ? Et surtout, quel lit choisir pour qu’il soit parfaitement adapté à son âge et à ses attentes ?

Un lit à barreaux, oui, mais jusqu’à quel âge ?

Avant l’arrivée de bébé, vous vous êtes peut-être renseigné sur le lit bébé le plus adapté : berceau, lit cododo pour faciliter l’allaitement, couffin pour le maintenir tel un cocon... Ou tout simplement vous vous êtes immédiatement penché sur un lit à barreaux. Seulement, aujourd’hui bébé grandit, et vous vous demandez quand il sera temps de changer son lit.

Il faut tout simplement changer de méthode lorsque petit cœur ne coopère plus à dormir dans son lit à barreaux. Les symptômes ? il jette son doudou ou le contenu de son lit par terre / par dessus les barreaux et il cherche à escalader son lit pour en sortir. Cela peut même se révéler être dangereux. Cela peut se produire généralement autour des 2 ans de l’enfant.

Quand mettre bébé dans un lit de grand ?

Même si l’on parle souvent des 2 ans de l’enfant pour l’évolution vers un lit de plus grand, l’âge n’est pas forcément déterminant. Le principal, c’est que votre enfant soit prêt à passer cette étape sereinement. Pensez à son bien-être et surtout à sa sécurité. Inutile de le brusquer en lui installant immédiatement son lit de “grand”. Prenez le temps d’écouter et observer votre enfant et laissez-vous guider.

Quel lit choisir pour un enfant de 18 mois / 24 mois ?

Le choix du lit après les 18 mois de bébé marque une étape importante dans sa vie mais également dans celle de ses parents.

Première étape vers l’autonomie, c’est un cap à franchir pour son bien-être, son développement et son épanouissement, mais aussi pour son confort.

Vous trouverez dans le commerce une très large offre de lits enfant : lit simple, lit évolutif, lit bébé Montessori, lit au sol, lit cabane, lit en hauteur, lit superposé… L’important étant que le lit choisi respecte la santé et la sécurité de votre petit ange. Chaque lit possède des exigences et des normes à respecter, veillez à ce que celles-ci soient respectées en fonction de l’âge de l’enfant.

Le lit simple 90*190cm est certainement le plus utilisé pour les enfants comme premier lit après le lit à barreaux. Il est simple et efficace. N’hésitez pas au début à utiliser une barrière de lit si toutefois vous craignez que votre enfant tombe la nuit.

Le lit évolutif est pratique lorsque l’on souhaite acheter uniquement un seul et unique lit qui évoluera en même temps que l’enfant (et cela dès sa naissance) : il s’agira soit d’un lit à barreau qui deviendra un lit 1 place, soit d’un lit évolutif qui se présentera comme un petit lit une place qui saura grandir en même temps que l’enfant. On peut alors l’allonger en fonction de la taille et de l’évolution de l’enfant.

Le lit au sol ou lit Montessori, qu’il soit en bois ou en mousse, avec rambarde ou non, favorise l’autonomie et la motricité de l’enfant. Bibou pourra alors se lever ou se coucher à sa guise. De plus, étant placé au sol, plus aucun risque de chute !

Le lit en hauteur ou lit mezzanine Wesco a été spécialement conçu pour être utilisé de 2 à 6 ans. La plupart des lits mezzanine dans le commerce sont plus hauts et ne peuvent pas être utilisés avant 6 ans. Gain de place, il permet de ranger des objets du quotidien dessous, ou même d’y installer un coin cocoon. C’est l’idéal pour les petits espaces.

Lorsqu’il y a plusieurs enfants, vous pouvez aussi opter pour le lit superposé qui permettra de faire dormir 2 enfants l’un au dessus de l’autre.

Et le matelas dans tout ça ?

Un bon matelas ne doit être soigneusement choisi pour le confort et le bien-être de l’enfant. Il doit être adapté à la taille du lit que vous aurez choisi, waterproof ou non, réversible (une face été, une face hiver), respirant, plus ou moins ferme, anti-allergènes. A vous de choisir parmi la sélection de matelas Wesco.

Et après …

Il ne vous restera plus qu’à imaginer le nouvel espace nuit de petit-bout et à lui souhaiter de belles nuits pleuplées de doux rêves.

 

Source :

Lit enfant 2 ans : comparatif des meilleurs avis et test 

Pour aller plus loin : 

Un lit de grande pour Anna 

La bonne idée des lits empilables 

Contour de matelas Cocon et matelas waterproof

À lire aussi sur notre blog :

Une chambre pour développer l'autonomie avec Montessori

Comment aider l’enfant à s’endormir ? 

Histoires du soir : quelles lectures choisir ? 

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :