Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansDormir à la belle étoile quelle drôle d’idée

Dormir à la belle étoile quelle drôle d’idée

Chers astro-campeur,

Envie de dormir à la belle étoile entouré de votre petite tribu et  transmettre à vos petits Crusoé des montagnes votre amour de la nature ? Envie d’admirer ensemble la magie des nuits étincelantes, leur expliquer la formation des étoiles et leur signification, écouter les bruits de la nuit ?  Pour vous permettre de réaliser vos envies nous avons veillé toute la nuit. Voici nos 5 conseils pour une nuit à la belle étoile réussie.

Conseil n° 1 : Bien choisir son emplacement

La camping à proximité des marais, aussi appelé “Everglades français” pour plus d’exotisme n’est pas franchement le lieu le plus approprié pour dormir. Le voisinage peut être hostile, surtout la nuit. Les “bzz” menaçants ruineront votre sortie nocturne et vous pourriez vous lever le matin avec un visage taillé façon pop-corn. Préférez un espace dégagé, pas trop éloigné des chemins pédestres, ni trop isolé. Pour les plus réticents, une première nuit étoilée en camping ou dans le jardin de famille peut aussi être envisagée.

Conseil n° 2 : Organiser une sortie repérage

Equipé de lunettes à vision nocture, d’une frontale à énergie “lunaire” et d’un GPS dernier cri, vous vous prenez pour le roi des sentiers, mais méfiez-vous la nature est imprévisible et une sortie de piste est possible. Si le bivouac hors des sentiers battus vous tente, n’hésitez pas à organiser quelques jours auparavant de petites randonnées sur terrains gras ou escarpés. Vous habituerez les enfants à ce nouvel environnement, à ses bruits, à ses animaux et insectes pour qu’ils dorment le soir venu sur leurs deux oreilles.

Conseil n° 3 : Jouer les météorologues

Chaleur, soleil, foudre, éclairs, pluie, ou chutes des températures,  nous avons tendance à oublier que l’été aussi le thermomètre joue les variables. Et si la montagne et son magnifique panorama vous inspire, méfiez vous ! En altitude, le temps change rapidement et les orages se font entendre. Avant de jouer les alpinistes, renseignez-vous auprès de guides ou offices du tourisme sur les conditions climatiques prévues. Pour une nuit sur la plage, le bulletin météo du journal suffira, attention cependant aux coefficients de marées…

Conseil n° 4 : Empiler les couches

Pour éviter de se faire surprendre par la rosée du matin, un conseil empilez les couches. Tapis de sol, de camping, couverture de survie… garantissez-vous la meilleure isolation. On n’oublie pas de se couvrir, parce que l’été aussi les nuits peuvent être très fraîches : T-shirt, polaire, doudoune, chaussettes et même petit bonnet pour les plus frileux. Emmitouflé dans son duvet, protégé par ce cocon de douceur, Ptiloup va se voir pousser des ailes (de papillon).

Conseil n° 5 : Jouer les astronautes

Préparez cette première nuit sous les étoiles en parcourant des livres sur les constellations ou en observant un globe terrestre jour/nuit. Ptiloup sera très fier de décrypter ces nouveaux messages que le ciel lui envoie et s’amusera à rechercher l’étoile polaire, la Grande Ourse, la Petite Ourse ou Cassiopée. Un petit moment de complicité en famille idéal pour partager vos connaissances et attiser la curiosité astronomique de votre enfant. Est-ce l'étoile de grand papi qui brille comme ça ? Les extraterrestres existent-ils ? Peut-on déménager sur une autre planète ? Nul doute Ptiloup sera sur son petit nuage et vous aussi.  

Faites de beaux rêves !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis
Enfant 3-12 ans
10 activités scientifiques pour le jeune enfant
  1. Ça Flotte ou ça coule ?
  2. La dissolution
  3. Labyrinthe magnétique
  4. Découvrir l’effet de la loupe
  5. Mon circuit de billes
  6. Ma station météo
  7. Comment poussent les plantes ?
  8. Pâte magique à la farine de maïs
  9. Le lait magique qui danse
  10. Fibre colorée

Les enfants sont naturellement attirés par les activités scientifiques. Avec leur curiosité naturelle et leur envie de donner un sens au monde, les meilleures activités scientifiques de la petite enfance sont souvent simples, attractives et produisent des résultats passionnants (et parfois inattendus). Toutes les raisons sont bonnes pour pratiquer ses activités dès le plus jeune âge et aider les enfants à aimer les sciences pour :

• stimuler le désir d'explorer et d'expérimenter

• développer des compétences analytiques et de résolution des problèmes

• favoriser une compréhension des causes et des effets, des tentatives et des erreurs

• développer une meilleure compréhension du monde

• soutenir le développement de la communication et des aptitudes collaboratives

• élargir le vocabulaire

Nous avons sélectionné dans cet article 10 expériences scientifiques  simples et variées. N’hésitez pas à les adapter en fonction de l'âge des enfants impliqués tout en prenant soin de respecter les conditions de sécurité.

Idées d'expériences scientifiques pour la petite enfance :

1. Ça flotte ou ça coule ?

Il s'agit d'une activité scientifique classique qui explore le principe de la flottabilité et qui peut être effectuée même avec de très jeunes enfants. Pour cela, procurez-vous un grand récipient (par exemple un bol ou une boîte en plastique), remplissez-le d'eau et, avec les enfants, choisissez différents objets qui vous entourent. Les enfants, à tour de rôle, laissent tomber un objet dans l'eau - après avoir deviné s'il va couler ou flotter.

2. La dissolution 

Cette activité enseigne aux enfants la solubilité dans l'eau. Vous aurez besoin de plusieurs petits contenants d'eau transparents (en plastique ou en verre) et de différentes substances à tester (par exemple : sucre, huile, sel, colorant alimentaire, riz, farine, comprimés de vitamines). Avant de déposer chaque substance dans une tasse, demandez aux enfants de deviner si elle se dissoudra ou non.

3. Labyrinthe magnétique

Pour cette activité, vous aurez besoin d'assiettes en papier, de crayons et d'aimants. Donnez une assiette en papier à chaque enfant et demandez-lui de dessiner un “labyrinthe” (NB : les enfants plus âgés peuvent essayer de dessiner un véritable labyrinthe mais pour les plus jeunes, une ligne ondulée convient). Utilisez une paire d'aimants pour naviguer le long de la ligne (d’un côté et de l’autre de l’assiette en papier - celui en dessous de la plaque déplace celui du haut). 

4. L’effet de la loupe

C'est une belle activité que vous pouvez mettre en place facilement et que les enfants pourront explorer seuls ou en petits groupes. Vous aurez besoin d'un plateau (ou d'une boîte/caisse peu profonde), d'une sélection d'objets avec des détails et/ou des textures intéressants, et de quelques loupes. Pour prolonger cette activité, vous pourrez demander aux enfants de dessiner certains des détails/modèles qu'ils trouvent. Le but étant d’observer les différents objets et détails au travers des loupes. 

5. Mon circuit de billes 

Pour cette activité, vous aurez besoin de billes, de ruban adhésif et d'une multitude d’objets que l’on peut facilement assembler pour y faire circuler des billes ; comme des tubes en carton, des bouteilles en plastique. Profitez-en pour demander aux enfants d’apporter des matériaux recyclés de la maison afin d’aborder le sujet du recyclage. Assemblez ensuite les différents matériaux pour créer un circuit à billes et les faire circuler dans les différents objets récupérés. Cela permet d’explorer le principe gradient sur la vitesse, autrement dit, le pourcentage de variation d’une grandeur en fonction de la distance. 

6. Ma station météo

Il existe de nombreuses activités pour apprendre la météo - en voici quelques-unes : 

• Fabriquer des carillons éoliens en accrochant des perles à l'extérieur d’une bouteille ;

• Fabriquer une manche à air à partir de bandes de matériau imperméable collées autour d'un anneau en plastique, pour déterminer la direction du vent ;

• Fabriquer un collecteur d'eau de pluie, à partir d'une bouteille en plastique avec le haut coupé, pour mesurer le taux des précipitations.

Alternativement, ce kit météo de Wesco est un excellent moyen d'encourager les enfants plus âgés à s’intéresser à la météo et à la mesure et à l'enregistrement des données. 

7. Comment poussent les plantes ?

Il s'agit ici d’une activité d’observation sur le long terme. Cependant, si vous choisissez des plantes à croissance rapide, les enfants n'auront pas à patienter trop longtemps avant de commencer à voir les résultats : comme le cresson (utilisable ensuite pour des activités créatives ; pour réaliser les cheveux d’un monstre par exemple), un tournesol (ou la taille pourra être facilement mesurable si il est positionné le long d’un mur), ou même des citrouilles (selon la saison pour la réalisation de cette activité). 

8. Pâte magique à la farine de maïs

Cette activité est simple et amusante ; notamment car les enfants adorent explorer les matières étranges et notamment la différence entre l’élément liquide et l’élément solide. Pour cette expérience, utilisez un grand récipient peu profond. Mélangez de la maïzena et de l'eau jusqu'à ce que vous ayez une consistance visqueuse. Essayez alors de séparer la substance - elle devient instantanément solide. Roulez de la substance en boule dans votre main, puis arrêtez - elle redevient liquide.

9. Le lait magique qui danse 

Pour cette activité qui illustre les réactions chimiques, vous aurez besoin d'un plat peu profond, de lait entier, de colorant alimentaire, de coton-tige et de liquide vaisselle. Versez un peu de lait dans le plat, ajoutez quelques gouttes de colorant alimentaire, puis tamponnez avec un coton-tige préalablement trempé dans du liquide vaisselle. Essayez avec plusieurs couleurs différentes en même temps pour un résultat plus important et essayez de tamponner à différents endroits. Vous pourrez ainsi observer le déplacement du lait dans le récipient, ainsi que le mélange des différentes couleurs. 

10. Fibre colorée

Ici, analysez comment l'eau monte à travers les plantes en utilisant du colorant alimentaire. Cette activité fonctionne bien (et rapidement) sur le céleri, mais vous pouvez également utiliser des fleurs à pétales blancs. Mettez quelques bâtonnets de céleri (de préférence feuillus) dans des verres d'eau séparés, puis ajoutez des couleurs différentes dans chaque verre. En une heure ou deux, le céleri changera de couleur lorsque le colorant se déplacera dans les fibres. 

Pour aller plus loin : 

10 activités environnementales pour la petite enfance. 

Apprendre en plein air, une autre façon de grandir.

Bébé 0-3 ans
8 activités pour initier les enfants à la poésie dès le plus jeune âge

La plupart des structures petite enfance intègrent déjà la poésie dans leurs activités quotidiennes, par exemple avec les histoires et les comptines. Mais il existe de nombreux autres moyens d’explorer la poésie avec les jeunes enfants, et de nombreux avantages à en tirer.

Les bienfaits de la poésie pour la petite enfance

L’une des caractéristiques clés de la poésie pour enfants est son aspect ludique, il n’est donc pas étonnant que les jeunes enfants réagissent naturellement bien à cela. Mais en plus d’être amusant, explorer la poésie peut être bénéfique de plusieurs façons :

  • Crée des bases pour le développement du langage oral et écrit
  • Aide à développer les compétences en calcul et les compétences musicales
  • Développe un intérêt pour la langue
  • Aide à développer l’imagination et la créativité
  • Améliore la mémoire
  • Aide à développer l’intelligence émotionnelle
  • Enrichit le vocabulaire
  • Améliore la concentration et l’écoute
  • Aide à développer les compétences sociales
  • Favorise un sentiment d’appartenance collective

 

Différents aspects de la poésie à explorer

Plusieurs aspects de la poésie sont à prendre en compte lorsqu’on planifie des activités (voir la section suivante pour des idées spécifiques). Ils peuvent être abordés de manière séparée ou combinée :

Le rythme : même les bébés répondent instinctivement aux rythmes, et les enfants de tous âges aiment applaudir, jouer du tambour et danser. Encouragez les enfants à bouger sur le rythme de la poésie en les aidant à reconnaître les syllabes et les séquences.

Les rimes : être capable d’identifier les sons qui riment est une compétence de base pour le langage écrit, et il existe de nombreux types d'activités centrées sur les rimes. C’est l’un des aspects les plus amusants de la poésie pour les jeunes enfants, alors faites appel à leur enthousiasme en les amenant à identifier et à créer leur propres suites de rimes.

Les allitérations : explorer les allitérations (c’est-à-dire lorsque tous ou la plupart des mots dans une phrase commencent par la même lettre ou le même son) est un bon moyen d’aider les enfants à apprendre à identifier et à distinguer les différents sons.

Les mots descriptifs : lire, apprendre et inventer des poèmes est un excellent moyen de renforcer le vocabulaire des enfants et d’améliorer leur capacité à exprimer leurs pensées et leurs émotions.

 

Des idées d’activités pour découvrir la poésie

 

Lire des livres et des poèmes

Choisissez dans votre bibliothèque des livres qui sont écrits en vers qui riment (par exemple les livres de la collection Mini rimes), lisez-les ensemble, et demandez aux enfants de prononcer les mots à la fin de chaque ligne. Trouvez des exemples de poèmes écrits spécialement pour les jeunes enfants, par exemple la collection Bon pour les Bébés.

 

Inventer vos propres poèmes

Aidez les enfants à créer de courts poèmes, et enregistrez-les ou mémorisez-les ensemble. Pour commencer, essayez de vous concentrer sur un thème particulier (par exemple, décrire la météo, ou un objet, ou ses émotions), ou une technique particulière (par exemple les allitérations, ou les onomatopées).

 

Les comptines

Faites des activités basées sur des comptines familières ou nouvelles. Par exemple, vous pouvez demander aux enfants de créer des compositions artistiques liées à la comptine, ou de jouer l’histoire en utilisant des marionnettes.

 

Les jeux de rimes

Vous pouvez essayer de nombreuses activités autour des rimes, voici deux idées : la première est un jeu d’association, qui consiste à mettre ensemble les cartes avec des images qui représentent des choses qui riment (par exemple voiture et peinture), et la deuxième est “passer le coussin”, dans laquelle un cercle d’enfants construit des chaînes de mots qui riment.

 

Battre le rythme

Choisissez les poèmes ou comptines préférés des enfants et donnez-leur différents instruments (tambours, maracas, clochettes...) pour qu’ils puissent battre le rythme pendant que vous les récitez ensemble.

 

Les poèmes à compter

Utilisez des poèmes ou des comptines comportant des chiffres (par exemple “1,2,3 nous irons au bois”), pour pratiquer les compétences en calcul.

 

Les poèmes avec actions

Les enfants adorent les poèmes et comptines qui incluent des actions (tels que “ainsi font, font, font”, “bateau sur l’eau”...), et c’est un excellent moyen de canaliser leur énergie et leur enthousiasme.

 

Les poèmes absurdes

Explorez quelques virelangues (ex : “les chaussettes de l’archiduchesse”, “un chasseur sachant chasser”) et autres poèmes absurdes, et laissez les enfants s’amuser à jouer avec les mots.

 

 

Cet article a été traduit et adapté par nos soins, retrouvez l’article original en Anglais "Activities for Teaching Poetry in the Early Years".

 

Pour aller plus loin, découvrez nos autres articles :

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :