Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansL'œil du proRugby : faut-il lancer les enfants dans la mêlée ?

Rugby : faut-il lancer les enfants dans la mêlée ?

Alors que les commotions cérébrales des joueurs professionnels font la Une de tous les journaux et qu’une étude britannique réclame l’interdiction des contacts en pratique scolaire, de nombreux parents se posent la question de la dangerosité du rugby, notamment chez les tout-petits. Faut-il oser franchir le pas et pousser les portes du monde de l’ovalie ?

Un sport dangereux pour les enfants ?

Pas plus que le football, sport le plus pratiqué en France ! Les enfants de 5 ans révolus à 6 ans font leurs premiers pas dans le monde de l’ovalie en pratiquant une version soft qui ressemble plus à une activité d’éveil sécurisée qu’au sport professionnel diffusé à la télévision. Pas de mêlées, pas de plaquages ni de touches comme les grands : toucher le joueur adverse, porteur du ballon, suffit à l’arrêter. Ils y découvrent surtout les fondamentaux de rugby : les passes, l’orientation dans l’espace, la science du jeu et le “french flair”. En parallèle, la pratique accompagne les étapes du développement de l’enfant, notamment de sa motricité globale. Il apprend à entrer en contact sans peur avec les autres joueurs, à tomber sans se faire mal tout en appréhendant le ballon et son positionnement dans l’espace.

Un vecteur de développement moteur de l’enfant

À travers le rugby, les enfants découvrent aussi les sensations d’une activité en plein air (se rouler dans l’herbe, tomber dans la boue) et le goût de l’effort. C’est pourquoi, certaines associations situées notamment dans le sud de la France proposent une initiation au rugby dès 3-4 ans : le BabyRugby. Ballons en mousse, plots souples et matériel spécialisé sont utilisés pour mettre en place cette activité ludique qui s’appuie sur les bases du rugby pour développer les compétences motrices, sociales des tout petits.

L’ovalie, une école de la vie  

“Dans une équipe de rugby, il n’y a pas de passagers, il n’y a qu’un équipage”, disait Pierre Villepreux. Cette citation de l’ancien joueur du XV de France et ancien entraîneur du Stade Toulousain rappelle que le monde de l’ovalie est associé dans l’imaginaire à des valeurs fortes : la coopération, la confiance dans l’autre et la camaraderie. L’enfant apprend à faire ses premiers pas dans la vie de groupe, à coopérer ou à affronter ses adversaires dans le respect et l’esprit d’équipe.

Et comme disait le grand Casque d’or, “le rugby c’est l’histoire d’un ballon avec des copains autour et quand il n’y a plus de ballons, il reste les copains”.

Alors qu’attendez-vous pour rejoindre la grande famille du rugby ?

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :