Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansSuper parentsLa Coupe du Monde de Football expliquée aux enfants

La Coupe du Monde de Football expliquée aux enfants

C’est parti ! Pendant un mois, le monde va vivre au rythme du ballon rond et de la Coupe du Monde, la plus grande compétition de foot. Cette année, c’est la Russie qui accueille 32 équipes du monde entier. Pour elles, un seul objectif : soulever le trophée le 15 juillet prochain. Que va-t-il se passer ? Qui vont être les stars de la compétition ? Qui est donc ce joueur que l’on voit sur l’affiche officielle du Mondial ? Chez Wesco, on chausse les crampons pour répondre aux questions de vos bambins !

Qu’est-ce que la Coupe du Monde ?

Créée en 1928 par le français Jules Rimet, alors président de la FIFA (Fédération internationale de football), la Coupe du Monde a eu lieu pour la première fois en Uruguay en 1930, avec une victoire du pays hôte. Depuis, la compétition est dominée par trois équipes : le Brésil (5 victoires), l’Allemagne (4 victoires) et l’Italie (4 victoires). Pour y accéder, chaque équipe nationale doit participer à une phase de qualification sur son continent. Cette phase permet aux meilleures sélections de chaque continent de se qualifier pour la phase finale qui se déroule dans le pays organisateur. Ainsi, tous les quatre ans, ce sont trente-deux équipes nationales qui vont s’affronter pendant un mois. Cette année, c’est la Russie qui accueille la compétition : elle a été choisie par les membres de la FIFA en 2010 pour ses capacités à organiser l’épreuve. Ainsi, le 14 juin dernier, le coup d’envoi de cette grande fête du football a été donnée pour la première fois au pays de Lev Yachine.

Qui est Lev Yachine ?

Ah Lev Yachine ! L’Araignée noire, le gardien mythique du Dynamo Moscou et de l’équipe nationale de l’URSS, le seul gardien à avoir remporté le Ballon d’Or, c’est-à-dire la récompense attribuée au meilleur joueur de l’année écoulée, attribuée à l’époque par un jury de journalistes spécialistes. C’est lui que l’on voit sur l’affiche officielle du Mondial, en pleine détente, arrêtant de sa main gauche un ballon où la Terre et la Russie semble se confondre. Un clin d’œil de l’histoire dans un pays où le football est loin d’être le sport favori : il est largement dépassé par le basket, le hockey etc. dans la forte tradition de rivalité avec les Etats-Unis.

Qui est la mascotte de la Coupe du Monde ?

Depuis 1966 et le fameux lion Willie, chaque Coupe du Monde de Football a une mascotte. Elle apporte un côté ludique à l’événement : elle divertit les spectateurs et supporters dans les stades et en dehors. Mais, elle est avant tout une ambassadrice pour le pays organisateur. Pour cette Coupe du Monde, les Russes ont décidé de soumettre au public le choix de sa mascotte : c’est finalement le loup, animal renvoyant à la Russie, qui a été choisi et baptisé Zabivaka, celui qui marque. Peut-être aura-t-il le même destin de ces prédécesseurs en devant une véritable célébrité ou un nom commun. Ainsi, Footix, le coq aux couleurs de la France créé pour le Mondial 1998, est un nom commun désignant une personne “se passionnant tout d’un coup pour le football” (par opposition au supporter), en référence aux personnes devenues supportrices de l’équipe de France au lendemain de la victoire en 1998.

Qui sont les stars de la compétition ?

Le Ballon d’Or Cristiano Ronaldo pour le Portugal, le Brésilien Neymar ou l’Argentin Lionel Messi, voici les trois stars de la compétition. Les trois meilleurs joueurs du monde sont les chouchous des supporters… et des enfants. Chacun d’eux est d’ailleurs très sollicité à chaque sortie d’entraînement ouvert au jeune public.

La France peut-elle devenir championne du monde ?

Sur le papier, les Bleus ne sont pas favoris. Mais, tout le pays se prend à rêver parce qu’il y a vingt ans, c’était France 98. Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Une année que certains joueurs de notre équipe de France actuelle comme Kylian M’Bappé n’ont pas connu. Un soir de juillet, le 12 précisément, une finale improbable, France-Brésil et un chant “Et 1, et 2 et 3, zéro”. Deux buts de Zinédine Zidane et un but d’Emmanuel Petit qui offraient à la France sa première Coupe du Monde.

L’équipe de France version 2018 ressemble un peu à celle de 1998 : une association de talents (parmi lesquels Antoine Griezmann et Paul Pogba), une vraie cohésion de groupe et un sélectionneur, Didier Deschamps, Capitaine de l’équipe de France 98 qui connaît très bien ce goût de la victoire. Alors pourquoi ne pas rêver ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :