Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansSuper parentsC’est quoi le Tour de France ?

C’est quoi le Tour de France ?

En ce début de mois de juillet, vous allez peut-être vous rendre en famille sur les bords des routes afin de suivre la plus célèbre course de vélo au monde, le Tour de France. A quelques jours du grand départ, on vous aide à réviser les fondamentaux !

C’est quoi le Tour de France ?

Surnommée “la grande boucle”, le Tour de France est une course à vélo par étapes créée en 1903. Cette année, ce sont 22 équipes de huit coureurs (contre neuf auparavant) qui vont s’affronter durant 21 étapes pour une distance de 3 351 km. En France comme à l’international, le Tour est considéré comme la plus belle et la plus difficile épreuve cycliste au monde. Plus qu’une simple course, elle offre un savant mélange d’exploits sportifs, pour conquérir le prestigieux maillot jaune, et de “cartes postales” des plus beaux paysages français. D’ailleurs, le parcours du Tour change chaque année pour varier les difficultés et visiter les différentes régions de France, mais se termine toujours sur les Champs-Elysées à Paris.

Pourquoi le maillot jaune est-il jaune ?

Symbole du Tour de France, le maillot jaune est l’objet de toutes les convoitises pendant trois semaines car il récompense le meilleur coureur au classement général. Pourtant, ce maillot n’a pas toujours été jaune. En effet, bien que l’épreuve cycliste ait été créée en 1903, le premier maillot jaune n’a été remis au vainqueur qu’au cours du Tour de France 1919. Et le choix de cette couleur ne doit rien au hasard : le jaune a été choisi en référence à la couleur des feuilles du journal L’Auto, fondateur du Tour de France et ancêtre du quotidien L’Équipe. De plus, il est repérable de loin lorsque les coureurs sont regroupés dans le peloton. Cette année, le britannique Christopher Froome tentera de rejoindre le cercle très fermé des coureurs ayant remporté cinq fois le Tour : les français Jacques Anquetil et Bernard Hinault, le belge Eddy Merckx et l’espagnol Miguel Indurain.

Le maillot à pois, le maillot “chouchou des Français”

A côté du maillot jaune, trois autres coureurs portent des maillots distinctifs : le maillot vert qui récompense le meilleur sprinter, le maillot blanc qui récompense le meilleur coureur de 25 ans et moins au classement général, et le maillot à pois, récompensant le meilleur grimpeur. Ce maillot blanc à pois rouge est le maillot “chouchou des Français”, peut-être parce que Richard Virenque détient toujours le record du nombre de maillots à pois ramenés sur les Champs-Elysées avec 7 tours à son actif et qu’il a souvent souri aux Français : Laurent Jalabert (2001 et 2002), Thomas Voeckler (2012) et Warren Barguil (2017). Synonyme d’épopée fantastique sur les pentes des Pyrénées ou des Alpes, la conquête de ce maillot donne lieu à de longues échappées pour partir à la conquête du plus de points possibles distribués aux sommets des cols, des côtes etc.

Le 14 juillet, le Graal des cyclistes français

Chaque 14 juillet, tous les regards sont braqués sur les coureurs français. Plus attendu que le championnat de France, l’étape se déroulant le jour de la Fête Nationale est une des plus importantes pour le (télé)spectateur français, un brin “chauvin”. Ce jour-là, il espère une victoire française sur la ligne d’arrivée. Dans le peloton (groupe de coureurs qui restent ensemble tout le long de l’étape), on guette aussi avec attention les coureurs français car ils sont très nombreux  à tenter de s’échapper pour rallier la ligne d’arrivée en premier et entrer dans la légende. Alors, qui succèdera à Warren Barguil, vainqueur à Foix en 2017 ? Réponse à Amiens.

Avant la course, la caravane ….

Un Tour de France sans caravane c’est un peu comme Paris sans la Tour Eiffel, c’est impensable. Chaque année, depuis plus de 85 ans, la caravane du Tour de France précède les coureurs pour le plus grand bonheur du public et surtout des enfants. Nombreux sont les spectateurs qui s’agglutinent aux bords des routes pendant des heures uniquement pour attendre le passage de ce spectacle formé de dizaines de chars qui distribue stylos, gadgets, casquettes, saucisson et autres bonbons. Pour attraper le plus de cadeaux, rien de plus simple : il faut lever les bras, crier et ne pas avoir peur d’aller dans le fossé pour récupérer les gadgets oubliés. Le tout concentré en un peu moins de 45 minutes. Le Tour, c’est une épreuve sportive mais avant tout un rendez-vous qui réunit toutes les générations. Et vous, attendrez-vous le passage des coureurs ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :