Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

AccueilEnfant 3-12 ansL'œil du proComment aménager un parcours de motricité à la maternelle ?

Comment aménager un parcours de motricité à la maternelle ?

À partir de 3 ans, le jeune enfant doit perfectionner ses habiletés motrices acquises. Les enseignements dispensés en école maternelle entrent alors en jeu : les séances d’activités libres, guidées ou dirigées aident l’enfant à développer ses capacités motrices et à atteindre les objectifs fixés par le programme. Lors de ces séances, la mise en place de parcours de motricité est indispensable.

Le parcours de motricité, un dispositif au service du développement de l’enfant

Le parcours se définit comme “un ensemble structuré et cohérent d’ateliers, de modules mettant en jeu des habiletés motrices particulières, définies et variées. Il s’agit de faire vivre à l’élève des situations diverses où il mettra en jeu ses capacités motrices pour en développer de nouvelles”¹. Il constitue un dispositif pédagogique au service d’une unité d’apprentissage ; il n’est pas une fin en soi. Ainsi, le parcours de motricité aide l’enfant à construire son répertoire d’actions motrices essentielles en réalisant :

  • des déplacements : courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper ;
  • des équilibres ;
  • des manipulations : agiter, tirer, pousser ;
  • des projections : lancer, recevoir. 

La répétition de ces différentes actions incite l’enfant à mieux les coordonner, les enchaîner et à adapter sa conduite motrice pour réaliser un geste plus efficace et précis. Ainsi, évoluer dans un parcours de motricité doit lui permettre de développer et d’acquérir trois compétences fondamentales :

  • adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés ;
  • se repérer et se déplacer dans l’espace ;
  • décrire ou représenter un parcours simple (langage).

 Afin d’acquérir ces dernières, l’aménagement d’un parcours de motricité est indispensable.

 Comment construire un parcours de motricité ?

Au-delà des expériences corporelles vécues par les enfants, le parcours de motricité contribue au développement moteur, sensoriel, affectif et cognitif. Il doit proposer :

  • un scénario pour susciter l’imaginaire et être facilement compréhensible par les enfants ;
  • des situations attrayantes en jouant sur les formes, les couleurs ;
  • des ateliers riches et variés ;
  • des situations plus complexes pour favoriser l’engagement et le dépassement de soi.

Le choix du matériel se révèle alors un élément central de la mise en place. Il doit être source de motivation, servir de repères, permettre d’enrichir le parcours et offrir une difficulté ou une aide supplémentaire.

Par exemple, vous pourrez mettre en place un parcours évolutif aux ateliers stimulants avec :

  • des structures de motricité fixes, à l’image de notre gamme CLIMB.  Les enfants pourront y développer leurs capacités à se déplacer (ramper, grimper, sauter, glisser) pour gagner en agilité et confiance en soi ;
    structure de motricité enfant maternelle

Avec l’arrivée des beaux jours, pourquoi ne pas imaginer un parcours de motricité en extérieur ? Notre gamme Explor’action a été imaginée pour créer de parcours modulables à l’infini et offrir différentes situations afin d’aider les enfants à prendre confiance en leurs capacités physiques. 

parcours de motricité extérieur enfant

Tout en construisant le parcours, vous devez être attentif à la sécurité des enfants et aux points suivants :

  • le parcours doit être adapté aux enfants concernés ;
  • le matériel doit être vérifié à chaque début de séance ;
  • les consignes doivent être respectées : sens du parcours, apprendre à attendre son tour etc. ;
  • l’enseignant doit se positionner à des endroits stratégiques pour apporter une sécurité physique et affective.
  • le sol peut être protégé par des tapis de réception, notamment lorsque des éléments surélevés sont mis en place.

A travers les différents parcours pensés par l’enseignant, l’enfant pourra explorer ses possibilités physiques et construire une “image orientée de son corps” (devant, derrière, au-dessus, au-dessous, à droite, à gauche, loin, près). Il sera alors armé pour s’adapter à tous les environnements.

Pour aller plus loin :

¹http://matthieupointreau.free.fr/IMG/pdf/parcours_document_a_donner_aux_enseignants.pdf

Chargée de CommunicationTous les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA Image
Le code de sécurité est requis

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :