Le rendez-vous des enfants,
des parents et des professionnels

Bébé 0-3 ans
L’importance du jeu d’imitation
Bébé 0-3 ans
Histoires du soir : quelles lectures choisir ?

“Il était une fois”, quatre mots qui résonnent à l’oreille des enfants comme la promesse de nouvelles aventures et découvertes. Attendue avec impatience par les enfants, l’histoire créé un moment suspendu et privilégié avec le parent ou l’adulte. C’est aussi une étape importante du développement de l’enfant. Voici quelques clés pour l’accompagner.

De 0 à 2 ans, les explorations sensorielles

Dès la naissance, le son de la voix de l’adulte éveille Bébé et capte son attention. Lorsque l’adulte lui raconte une histoire, lue ou issue de sa mémoire, Bébé est captivé et observe avec attention les mots qui sortent de la bouche de celui-ci. Ce premier contact avec la lecture et l’imaginaire est une première invitation pour Bébé : très vite, il aura envie de participer, de toucher les livres, d’en découvrir les images et... d’imiter l’adulte. Ce premier stade de l’exploration sensorielle peut être accompagné grâce aux livres d’éveil à toucher, colorés et doux puis aux imagiers.

De 3 à 6 ans, le temps des histoires du quotidien…

Lorsqu’il grandit, l’enfant commence à afficher et à affirmer ses préférences : il est donc important d’accompagner cette prise de conscience en lui offrant le choix de sa lecture du soir parmi son livre préféré, un qu’il connaît et un nouveau livre. Choisissez plutôt des histoires, reflet de son quotidien ou de son environnement au déroulement simple. Parmi les incontournables on retrouve Drôles de Petites Bêtes ou encore Timoté. Ces héros sont un premier pas vers les aventures fantastiques  que vous pourrez aborder dès que l’enfant voudra découvrir de nouveaux horizons.

…avant l’aventure !

S’il aime écouter des histoires qui résonnent à son quotidien, l’enfant commence aussi, dès 3 ans, à ouvrir son horizon et à vouloir assouvir sa soif de connaissance et de découverte. Avec les premiers pas à l’école, il découvre des histoires plus longues et moins illustrées. Par cette étape, il avance à pas assurés et nourrit son envie de lire par lui-même.  Il peut alors aborder les premiers contes, s’initier aux classiques revisités comme le Petit Prince ou les mythes grecs. Ce moment de découverte des classiques promet de belles lectures…

Dans un prochain article, nous traiterons de ces dits classiques de la mythologie grecque.

Enfant 3-12 ans
Les enfants, consommateurs d’infos
Bébé 0-3 ans
Les bienfaits de la lecture pour bébé
Bébé 0-3 ans
Reggio Emilia, pédagogie de la confiance

Loris Malaguzzi est le fondateur de cette approche. Il a mené un véritable combat pour offrir aux enfants de sa ville en Italie des institutions de très haute qualité.

L’approche Reggio Emilia est née dans la ville Italienne du même nom au début des années 1960, suite à une initiative populaire et grâce à l’implication de Loris Malaguzzi, psychologue et professeur à l’école primaire. Les premiers centres pour enfants de 3-6 ans voient le jour en 1963 et c’est depuis 1966 qu’ils font partie intégrante du système public d’éducation en Italie.
L’approche Reggio Emilia est en constante adaptation mais elle est guidée par des valeurs et des principes forts.
Comme toutes les pédagogies, celle de Loris Malaguzzi a vu le jour dans un contexte culturel précis à une époque donnée. La situation évoluant, il a été nécessaire d’adapter les principes à une réalité socio-culturelle en mouvement.

Quelles sont les grandes lignes de l’approche ?

  • l’enfant est un être éminemment social ;
  • l’enfant est maître d’œuvre de ses apprentissages ;
  • il a besoin de s’exprimer, d’exprimer ses talents et communiquer ;
  • tout un village autour d’un enfant : Reggio-Emilia est un lieu dédié à l’éducation et soutient l’évolution de ses enfants (mises en scène des productions, dons de commerçants et d’industries, etc.) ;
  • l’environnement est un agent d’apprentissage essentiel : l’enfant interagit avec son environnement ;
  • les éducateurs sont des partenaires de l’enfant, ils n’apportent pas de solutions et ne dictent pas leurs savoirs ;
  • l’enfant et l’éducatrice sont des chercheurs ;
  • l’importance de la documentation est essentiel, l’enfant va chercher l’information en se faisant aider, pour nourrir ses projets, il construit ses apprentissages selon ses intérêts, ses découvertes, ses résolutions de problème.

L’environnement matériel est au cœur de cette approche

L’environnement matériel est au cœur de cette approche, il joue un rôle majeur dans la façon dont se déroulent les apprentissages de l’enfant. Il est vivant, encourageant et stimulant.
Grâce à des matériaux riches, naturels et polyvalents, les possibilités d’apprentissage sont décuplées. L’environnement doit privilégier l’apprentissage par la recherche, l’enfant expérimente le passage de la lumière sur une forme pour comprendre la perspective, la fabrication de personnages en terre pour comprendre les volumes en 3D, la peinture sur des supports variés (carton ondulé, buvard, plastique transparent, bois, etc.) pour saisir les effets.

L’esthétique pour s’éveiller au monde

La recherche d’esthétique est présente en permanence, c’est aussi une manière d’appréhender et de se situer dans notre société ; pourquoi devrions nous limiter les possibilités alors que l’enfant s’éveille au monde ; autant que ce monde soit beau et grand !

Faire confiance comme motto

L’école traditionnelle a souvent tendance à conditionner, l’approche de Reggio Emilia, au contraire, fait confiance aux talents de chaque enfant car chaque enfant a en lui toutes les capacités naturelles à devenir inventeur et créateur à condition que l’adulte lui en offre les moyens.
Au quotidien, les professionnels peuvent donner toutes sortes de papier, de carton, de bois, de matériaux de construction et de création dans leur formes les plus simples et les plus variées ; vous verrez que chaque enfant en fera quelque chose de différent qui lui ressemble.

« Les enfants sont des êtres forts, riches et compétents. Tous ont la capacité, le potentiel, la curiosité et le désir de construire leur apprentissage et de gérer les apports de leur environnement. »

« Travailler avec les enfants, c’est avoir peu de certitudes et de nombreuses incertitudes ; ce qui nous sauve, c’est la recherche, le refus de perdre le langage de l’émerveillement qui persiste au contraire dans les yeux et l’esprit des enfants. Il faut avoir le courage de réaliser obstinément des projets et des choix. Telle est la tâche de l’école et de l’éducation. » Loris Malaguzzi

LE COIN DES CANAILLES
Personnalisez vos bocaux
Bébé 0-3 ans
Aménager une chambre d’enfant

L 'équipe

Envoyer cet article à un ami


Veuillez remplir les champs obligatoires
Veuillez saisir une adresse email valide
Veuillez saisir une adresse email de destination valide
Votre message à été envoyé
Une erreur s'est produite. Le message n'pas été envoyé
Votre nom :
Votre email :
Destinataire :
Commentaire :